Connexion
/ Inscription
Mon espace

Monisnap, 1ère plateforme de services financiers dédiée aux communautés d’expatriés

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Une start-up soutenue par Truffle Capital, le fonds pionnier des Fintechs en France.

Portée par une équipe de spécialistes du digital et financée par Truffle Capital, Monisnap entend apporter la rupture digitale depuis longtemps attendue dans un secteur très traditionnel dominé par quelques géants américains qui n’ont pas fait leur mutation technologique.


Une offre 100% digitale et entièrement sécurisée

Créée fin 2017, Monisnap a démarré son activité en proposant un service de transfert d’argent à l’international. Grâce à un service de qualité et de proximité, rapide et facile, proposé à des tarifs ultra-compétitifs, la startup connaît une dynamique de développement particulièrement soutenue.
Monisnap garantit en outre un niveau de sécurité optimal : license d’intermédiaire bancaire, validation de l’identité des clients grâce à des algorithmes de machine learning propriétaires, sécurisation des paiements, encryption des données clients… Tout est conçu pour garantir une parfaite exécution des transferts et pour rassurer les clients qui, in fine confient leur argent.


L’Expérience Utilisateur au cœur de la proposition de valeur pour dynamiter un marché de 600 Mds$

Monisnap propose à ses utilisateurs une expérience digitale innovante et particulièrement fluide. Plus besoin de se rendre dans une agence pour transférer de l’argent, tout peut se faire depuis son mobile en quelques clics : un client Monisnap peut envoyer de l’argent n’importe où dans le monde en moins de 45 secondes. L’attention portée au parcours client et à son amélioration permanente, permet à la startup de disposer des atouts nécessaires pour dynamiter un marché en croissance, qui représente plus de 600 Mds$ envoyés chaque année et qui est aujourd’hui dominé par quelques géants traditionnels comme Western Union ou encore Moneygram.


Une présence dans plus de 80 pays et des tarifs ultra-compétitifs

Monisnap est présent dans plus de 80 pays, grâce à un réseau qui s’étend rapidement. En tant que pure player ne possédant pas d’agences physiques en France, Monisnap peut proposer des tarifs particulièrement attractifs, parmi les plus bas du marché. 90 000 agences de retrait sont en revanche disponibles pour les bénéficiaires puisque la startup travaille avec des réseaux de retrait reconnus, comme Wafacash, Xpress Money ou encore des réseaux bancaires locaux. Autre originalité de l’offre Monisnap, l’existence de packs prépayés pour les personnes envoyant régulièrement de l’argent à l’étranger, qui permettent d’économiser jusqu’à 30% sur les frais de transfert.


Objectif : déployer rapidement une large gamme de services pour les communautés d’expatriés

Environ 6 mois après son lancement, le service Monisnap a déjà séduit plus de 15 000 utilisateurs. Son volume d’affaires est réalisé à près de 70% par des clients récurrents et affiche une croissance mensuelle de 30%. Fort de ce premier succès, la startup travaille à se diversifier et prévoit de lancer prochainement une offre permettant aux personnes expatriées de recharger le mobile de leurs proches restés au pays, pour qu’ils puissent payer divers biens et services sur place (forfaits mobile, internet, électricité, médicaments etc.). Monisnap lancera également dans les prochains mois de nouvelles offres avec l’ambition de devenir la plateforme de référence des communautés d’expatriés partout dans le monde.


Des anciens de Google et Groupon aux commandes

La startup a été créée par une équipe de trois experts du digital qui veut faire de Monisnap le moteur du changement sur un secteur qui doit se réinventer :

- Raphaël Rivière, Chief Executive Officer, est diplômé de Centrale Paris. Il a été consultant en stratégie pendant plusieurs années chez Oliver Wyman puis au BCG, où il a travaillé dans un grand nombre de secteurs : finance, télécommunications, grande distribution…
Il a ensuite cofondé la start-up e-commerce Westwing, aujourd’hui présente dans une vingtaine de pays avant de rejoindre Google, en tant que bras droit du Directeur Commercial. Chez Google, il a notamment travaillé chez [X], anciennement Google X, dans le développement de partenariats industriels pour les projets d’avant-garde du groupe Alphabet (Loon, Waymo, Wing, Makani...).

- Jean-Baptiste Bouvier, Chief User Officer, est un entrepreneur dans l’âme passionné par le digital. Son diplôme d’HEC Paris en poche, il débute chez L’Oréal et Danone où il travaille sur le marketing B2C.
Il fait ensuite ses armes chez Google où il aide les équipes commerciales à la prise de décision en tant que data analyst, puis se concentre sur l’attribution et la mesure online. Toujours chez Google et après avoir travaillé sur le mobile, Jean-Baptiste se spécialise sur les solutions de machine learning pour aider les grands groupes à améliorer leur performance.

- Jonathan Brossard, Chief Technology Officer, c'est le tech du mot FinTech ! Ingénieur de formation (EPITECH), passionné du web, il débute sa carrière dans le marketing à la performance où il conçoit des outils qui, à l'époque, n'existaient pas : plateformes d'e-mailing, ad-server, moteurs de landings page auto-générées...
Il participe ensuite au développement et succès de plusieurs startups e-commerce comme Groupon ou Smok.io en travaillant sur de nombreux et divers sujets : optimisation de process/technique, innovations produit, déploiements internationaux, intégration de nouveaux partenaires, plateformes logistiques… un vrai touche à tout

http://truffle.com/   www.monisnap.com


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

Lire la suite...


Articles en relation