Connexion
/ Inscription
Mon espace

Debtwire Europe’s 2013 Distressed Debt Outlook

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Return hungry investors are likely to continue parking their cash in high yield bonds allowing over indebted European companies to refinance their debt and new ones to access markets, according to Debtwire Europe’s 2013 Distressed Debt Outlook.

“To judge by the headlines, the intensity of the European crisis has abated since the summer of 2012," said James Roome, co-leader of Bingham's global Financial Restructuring Practice Group. "Although it remains to be seen whether the world is as disconnected as this trend tends to indicate, European leaders certainly seem to have quelled the fears of Eurozone break-up for the moment.”

While European countries return to business as usual, the sovereign crisis will show its ugliest face as the effects of austerity measures impact the real economy and strangle weak businesses.

"Strong appetite for high yield is helping some companies get away with murder and avoid workouts. The development of the European junk bond market will, however, offer restructuring practitioners another tool to execute deals and ultimately create more distressed opportunities in the coming years. Despite a dry pipeline in the first weeks of January, the restructuring market will continue to offer prospects of investments in 2013,” said Mario Oliviero, deputy editor at Debtwire Europe.

In the absence of destabilizing macro events in the coming twelve months, the distressed market will feed on those businesses unable to access markets, austerity-hit companies and banks selling debt at discount. Some hedge funds will continue to ride the tail of the sovereign wave which boosted their returns in 2012.

For the report, Debtwire canvassed the opinions of 100 hedge fund managers, long-only investors and prop desk traders as well as 30 private equity investors in Europe on their expectations for the European distressed debt market in 2012 and beyond.

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...