Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les investisseurs institutionnels prévoient de recourir davantage aux fonds monétaires

ABONNÉS

Les résultats d’une nouvelle étude publiée par State Street Corporation, révèlent que 74% des investisseurs institutionnels prévoient de recourir davantage aux fonds monétaires (Money Market Funds, ou MMF), en plus des dépôts bancaires, en réaction directe aux réglementations comme celle de Bâle III, qui incitent de nombreuses banques à retirer les dépôts non opérationnels de leur bilan.

Le principal moteur de cette activité est la conviction de 43% des investisseurs institutionnels selon laquelle les taux des dépôts bancaires à terme continueront de baisser cette année, contribuant ainsi à rendre plus intéressantes d’autres options de placement de trésorerie, comme les fonds monétaires qui présentent un potentiel de rendement plus important.

D’ici à 2021, 43% des investisseurs institutionnels ayant participé à l’enquête s’attendent également à voir l’attention des investisseurs porter davantage sur la segmentation de trésorerie, seuls 4% d’entre eux pensant au contraire qu’elle diminuera.

En plus de Bâle III, de nouvelles règles telles que la Réforme des fonds monétaires de l’UE qui entrera en vigueur le 21 juillet 2018 pour les nouveaux fonds, et le 21 juillet 2019 pour la conversion des fonds plus anciens (qui portera sur 1 000 Mds€ d’actifs), présentent une révision des normes en matière de liquidité et de qualité de crédit des titres. Selon l’enquête, 45% des participants pensent que les investisseurs effectueront un examen complet de la manière dont ils utilisent les fonds monétaires, une conséquence directe de cette réforme.

En outre, 54% d’entre eux estiment que les nouvelles règles contribueront à un changement dans les politiques d’investissement d’un plus grand nombre d’investisseurs institutionnels européens, afin d’autoriser les placements dans des fonds monétaires à valeur liquidative variable.
« Les nouvelles règles de l’UE sur les fonds monétaires apportent une plus grande clarté au secteur financier et notre recherche présente cet événement comme le catalyseur incitant les gestionnaires de trésorerie à revoir l’utilisation de cette classe d’actifs dans leurs portefeuilles d’investissement », commente Peter McHugh, Responsable de Fund Connect, EMEA et Asie-Pacifique chez State Street.

« Les fonds monétaires sont depuis longtemps un produit d’investissement de base pour les investisseurs ayant besoin d’une solution de liquidité à court terme », ajoute Gunjan Chauhan, Responsable EMEA Cash Business chez SSGA. « Avec la réforme visant à renforcer la stabilité, et l’accent maintenu sur la liquidité et le principe de conservation du capital investi, nous veillerons à minimiser l’impact de la réforme sur nos investisseurs en coopérant étroitement avec eux et en leur apportant un soutien assidu. Ayant déjà fait l’expérience de la réforme des fonds monétaires aux États-Unis, et en tant qu’acteur sur le marché monétaire mondial, nous sommes effectivement en mesure de guider les investisseurs pour intégrer la réforme européenne des fonds monétaires. »


Les résultats détaillés sur les fonds monétaires sont accessibles ici

www.statestreet.com

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Rentabilité technique des organismes d’assurance-vie et mixtes établis en France

Synthèse de l'analyse de la rentabilité technique des organismes d'assurance-vie et mixtes établis en France, publiée par l'ACPR. - Le secteur de l'assurance-vie a collecté 137 Mds€ de primes en 2017 et a dégagé 6 Mds€ de résultat technique. - Les contrats d'épargne en euros continuent à représenter la plus grande partie du chiffre d'affaires (54% du total) et du résultat technique (55%). Pour autant, compte tenu de la conjoncture actuelle de taux d'intérêt, les assureurs favorisent la...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Nominations Secteur Patrimoine & Finance

Michel Dinet, Directeur du Développement de Richelieu Gestion Agé de 53 ans, Michel Dinet rejoint l'équipe dirigée par Christophe Boulanger, Directeur Général de Richelieu Gestion, qui déclare « […] L'arrivée de Michel traduit la volonté affirmée de Richelieu Gestion de donner une place centrale aux acteurs de proximité de l'épargne dans son développement. Fort de sa connaissance très fine de leurs attentes, de sa volonté permanente de traduire leurs besoins en solutions, il sera un...