Connexion
/ Inscription
Mon espace

Essling Capital boucle sa 2ème levée de fonds en co-investissement

ABONNÉS

1 an après le closing du 1er véhicule, Essling Capital boucle la levée du  2ème millésime de son programme de co-investissements, Essling Co-invest 2, à plus de 115 M€.

Tout comme son aîné, ce nouveau fonds se distingue de ses concurrents par une période d’investissement très courte de 12 mois, permettant de réduire la durée de vie des fonds à 5 ou 6 ans. Pour mémoire, le fonds vise des opérations en co-investissement minoritaire, sans contrainte géographique ou sectorielle, pour des tickets de 10 à 30 M€.

Ouvert à la souscription depuis le mois de septembre, près de 40% des engagements ont déjà été appelés pour financer 3 opérations :

- Une prise de participation, à hauteur de 17,5 M$ en décembre dans une société américaine  dans  les services de soins dentaires.
- Une prise de participation en janvier dans la société française Crouzet à hauteur de 15M€ aux cotés de LBO France. Cette société, spécialisée dans la conception et la fabrication de composants d’automatisation, est reconnue sur le plan international pour son savoir-faire et la fiabilité de ses produits.
- Un investissement de 13 M€ dans l’entreprise Kiloutou aux côtés du groupe HLD. Kiloutou est l’un des leaders européens de la location de matériels destinés à l’industrie et à la construction.

« Ce 2èmemillésime fut plébiscité par nos investisseurs historiques, qui n’ont pas hésité à nous renouveler leur confiance. Nous en avons également accueilli de nouveaux dont quelques investisseurs institutionnels, soucieux de nous accompagner dans la durée. Afin de satisfaire toutes ces demandes, notre hard cap initialement positionné à 100 M€ a donc été relevé. En parallèle de notre approche globale et multi-sectorielle, nous conservons plus que jamais un processus d’investissement extrêmement sélectif […] » a déclaré Michele Mezzaroba, Président d’Essling Capital.

www.esslingcapital.com

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Amundi devient seul actionnaire de la fintech Anatec

Leader de la gestion d'actifs en Europe avec plus de 1 400 Mds€ d'actifs sous gestion, Amundi rachète la totalité du capital de la fintech Anatec, plateforme d'agrégation de conseil et d'épargne digitale développée sous la marque WeSave, dont elle détenait jusqu'à présent 49%. Cette transaction s'inscrit pleinement dans la stratégie digitale du Groupe Amundi. En élargissant sa gamme de solutions, elle renforce sa capacité à servir ses clients distributeurs avec une approche ouverte et agile,...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Rentabilité technique des organismes d’assurance-vie et mixtes établis en France

Synthèse de l'analyse de la rentabilité technique des organismes d'assurance-vie et mixtes établis en France, publiée par l'ACPR. - Le secteur de l'assurance-vie a collecté 137 Mds€ de primes en 2017 et a dégagé 6 Mds€ de résultat technique. - Les contrats d'épargne en euros continuent à représenter la plus grande partie du chiffre d'affaires (54% du total) et du résultat technique (55%). Pour autant, compte tenu de la conjoncture actuelle de taux d'intérêt, les assureurs favorisent la...