Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Blockchain et gestion d’actifs : le rapport qui révèle l'émergence d’un consensus

Linedata, éditeur de solutions globales et de services d’outsourcing pour les professionnels de l’asset management, de l’assurance et du crédit, annonce sa participation en tant que sponsor à un rapport détaillé sur l’application de la technologie DLT (« Distributed Ledger Technology ») dans le secteur de la gestion d’actifs.

Le rapport « Distributed Ledger Technology - An Emerging Consensus on the Buy-Side » - offre une vision claire des usages et des bénéfices de la DLT pour la communauté Buy-Side, ainsi que des mesures à prendre par les partenaires et les régulateurs pour faciliter, accélérer et maximiser ces avantages. Co-rédigé par le Dr Ian Hunt et Chris Mills, qui font autorité dans le domaine du conseil à l’industrie financière, ce rapport présente un consensus issu d’entretiens avec des asset managers, des fournisseurs, des fintechs, des prestataires de services et des consultants.

Il dépeint l’optimisme autour de la DLT et de la Blockchain, et met en évidence les mesures à prendre par les prestataires de services des sociétés de gestion d’actifs afin qu'ils bénéficient au plus vite des avantages de la DLT. Un consensus ressort autour des objectifs et priorités qui permettraient à tous les acteurs de la communauté Buy-Side de collaborer plus efficacement, à savoir :

- Les gestionnaires d’actifs ont besoin de se former à cette technologie et de prendre des décisions en connaissance de cause concernant leur approche de la mise en œuvre de la DLT

- La communauté Buy-Side doit engager un dialogue cohérent et communiquer clairement ses attentes et ses aspirations à ses partenaires parmi lesquels les régulateurs, les prestataires de services, les fournisseurs et les organismes de normalisation

- Les acteurs du secteur doivent définir clairement leurs objectifs et les communiquer de manière efficace

- Pour la communauté des gérants d’actifs et des investisseurs, ces initiatives doivent offrir des avantages directs qui différeront souvent de ceux que recherchent les brokers (le « Sell Side »).


Ce rapport met en évidence les risques de laisser cette technologie à la seule communauté Sell-Side,
historiquement à la tête de l’innovation et du développement de l’industrie. En l’absence de contrôle extérieur, les acteurs Sell-Side risquent en effet de s’approprier la technologie et de l’adapter à leurs propres intérêts, qui ne sont pas nécessairement les mêmes que ceux de la communauté Buy-Side.
Celle-ci est loin de maîtriser aussi bien la DLT, mais le rapport révèle qu’elle est totalement consciente de ses avantages potentiels. Parmi les avantages cités, la facilitation de la transformation des architectures Buy-Side et une vraie dématérialisation, mais également des économies considérables ainsi que des opportunités majeures d’augmentation des revenus, accompagnées d’importantes réductions des risques.

Egalement, le rapport montre que la communauté Buy-Side est prête à fixer une orientation nette et des priorités avec les régulateurs et les partenaires. Une initiative qui nécessite une réelle collaboration afin que les acteurs Buy-Side puissent défendre leurs intérêts au côté de leurs partenaires à l'échelle du secteur.

Pour Ian Hunt, consultant, et Chris Mills, Managing Partner de Fimatix, rédacteurs de ce rapport : « La communauté Buy-Side doit prendre conscience du potentiel de la DLT et de la Blockchain et hiérarchiser clairement les opportunités les plus réalistes et les plus pertinentes pour en bénéficier. Pour cela, ces acteurs doivent expliquer clairement aux prestataires de services, aux fournisseurs et aux régulateurs ce que l’on attend d’eux pour faciliter et accélérer ces changements. Nous sommes très reconnaissants à Linedata, co-sponsor de notre rapport, pour son soutien au développement d'un consensus dans la communauté Buy-Side, ainsi que pour ses efforts pour promouvoir la DLT en tant que technologie essentielle à la transformation. »

Ed Gouldstone, Directeur du Product Management pour la business line Asset Management & Servicing chez Linedata, conclut : « Dans un contexte de croissance solide de l’activité, d’attentes plus fortes de la part des clients et de pressions considérables sur les coûts, la technologie DLT offre une énorme opportunité de transformation. Cependant, si la communauté Buy-Side ne s’implique pas plus, la menace est claire : cette technologie risque d’être façonnée d’une manière qui ne favorisera pas les asset managers et leurs clients. »

Le rapport complet en anglais peut être consulté ici

Plus d’informations : http://fr.linedata.com/

 

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 

Lire la suite...


Articles en relation