Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les investisseurs institutionnels entendent doubler leurs investissements dans les stratégies ESG

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Au cours des 2 prochaines années, les gestionnaires et les propriétaires d'actifs prévoient en effet de doubler leurs investissements dans le domaine des stratégies Environnementales, Sociales et Gouvernementales.

Extrait de l’enquête menée par BNP Paribas Securities Services

- 79% des sondés intègrent déjà une démarche ESG, soit dans la façon dont ils investissent en tant que propriétaires d'actifs, soit au regard des produits qu'ils commercialisent en tant que gestionnaires d'actifs.
-  sur les 77% de propriétaires d'actifs qui tiennent déjà compte des facteurs ESG, près de la moitié ont investi 25% ou moins dans les stratégies ESG mais prévoient de passer à 50% ou plus au cours des 2 ans à venir.
sur les 80% de gestionnaires d'actifs qui intègrent une démarche ESG, 40% commercialisent actuellement 25% ou moins de leurs fonds sous l'étiquette ESG ou en tant que fonds d'investissement responsables.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 


Le fossé en matière de capacités

L'enquête montre que 64% des propriétaires d'actifs et 47% des gestionnaires d'actifs s'inquiètent que le manque de données solides constitue un frein à l'adoption élargie du concept ESG, bien que ces pourcentages retombent à 22% et 8% respectivement d'ici 2 ans.
Le défaut de capacité d'analyse avancée constitue également un sujet de préoccupation pour ces deux types d'acteur, environ 23% le considérant comme un véritable obstacle appelant le besoin d'investir dans des technologies et des ressources spécialisées.


Les gestionnaires d'actifs s'inquiètent au sujet des coûts et des produits
 
Des investissements seront nécessaires pour mobiliser de nouvelles ressources et les gestionnaires d'actifs craignent une augmentation des coûts. Selon l'enquête, 31% d'entre eux considèrent cette problématique comme l'un des défis majeurs des 2 années à venir. C'est également l'obstacle le plus important cité par l'ensemble des sondés.
28% des gestionnaires d'actifs pensent également ne pas être en mesure de répondre aux besoins des propriétaires d'actifs en termes d'ESG. Selon le même pourcentage, ce sujet est également une source de préoccupation pour les deux prochaines années.


L'étude prévoit également un changement en termes de dotation ESG en faveur des actifs alternatifs sur les deux prochaines années.

Les gestionnaires et les propriétaires d'actifs estiment que leurs investissements au regard des actifs alternatifs ESG, y compris les fonds de couverture, les infrastructures, l'immobilier, ainsi que les capitaux privés et les capitaux d'emprunt, devraient augmenter de 20% d'ici 2 ans. Par contre, la dotation ESG au profit des capitaux publics sur les marchés développés - qui représentent environ la moitié de l'affectation ESG à l'heure actuelle - devrait chuter de 26% sur la même période.

https://group.bnpparibas/


Lire la suite...


Articles en relation