Connexion
/ Inscription
Mon espace

Misys lance sa solution FusionBanking CrowdLending

ABONNÉS

Misys offre aux institutions financières l'accès à un marché en forte croissance qui pèserait près de 500 Mds$ à l'horizon 2020.

Plateforme intégrée en marque blanche, FusionBanking CrowdLending permet aux banques d'attirer les prêteurs - particuliers, gestionnaires d'actifs et autres emprunteurs de toutes les tailles - en favorisant l'innovation et en accélérant la digitalisation des prêts traditionnels. 

En intégrant le crowdlending au sein du cycle de vie global du crédit, la banque peut ainsi fidéliser et élargir sa clientèle, en touchant ceux qu'elle ne financerait pas autrement. En parallèle, les prêts sont intégrés dans les bilans financiers, diversifiant ainsi les risques.

Pour les emprunteurs, FusionBanking CrowdLending offre également un accès au financement alternatif via une plateforme bancaire de confiance, sans processus d'inscription supplémentaire. En interne, la solution permet aussi de réaliser des économies de coût grâce à des tarifs concurrentiels. Par ailleurs, les utilisateurs bénéficient du réseau d'investisseurs et de prêteurs de leurs banques ce qui facilite l'obtention rapide de prêts. Les investisseurs tireront profit des processus de risques de crédit établis et de l'infrastructure bancaire pour minimiser les risques potentiels.

FusionBanking CrowdLending est née dans le laboratoire d'innovation de Misys, FusionReactor. La plateforme agile et cloud est construite sur l'architecture Misys FusionFabric et permet de créer des prêts commerciaux entre pairs et est pré-intégrée dans la solution Misys FusionBanking Loan IQ pour les prêts syndiqués. Elle peut également être intégrée dans des plateformes déjà existantes.

 http://www.misys.com


Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Amundi devient seul actionnaire de la fintech Anatec

Leader de la gestion d'actifs en Europe avec plus de 1 400 Mds€ d'actifs sous gestion, Amundi rachète la totalité du capital de la fintech Anatec, plateforme d'agrégation de conseil et d'épargne digitale développée sous la marque WeSave, dont elle détenait jusqu'à présent 49%. Cette transaction s'inscrit pleinement dans la stratégie digitale du Groupe Amundi. En élargissant sa gamme de solutions, elle renforce sa capacité à servir ses clients distributeurs avec une approche ouverte et agile,...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Rentabilité technique des organismes d’assurance-vie et mixtes établis en France

Synthèse de l'analyse de la rentabilité technique des organismes d'assurance-vie et mixtes établis en France, publiée par l'ACPR. - Le secteur de l'assurance-vie a collecté 137 Mds€ de primes en 2017 et a dégagé 6 Mds€ de résultat technique. - Les contrats d'épargne en euros continuent à représenter la plus grande partie du chiffre d'affaires (54% du total) et du résultat technique (55%). Pour autant, compte tenu de la conjoncture actuelle de taux d'intérêt, les assureurs favorisent la...