Connexion
/ Inscription
Mon espace

Concept « Kaldemorgen » : une gestion flexible et multi-asset qui a fait ses preuves

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par Nicolas Didelot, Director, Head of Multi Asset Investment Specialists chez Deutsche AM

Réputé en Allemagne, la méthode « Kaldemorgen » propose une gestion non benchmarkée et 100% flexible pour offrir de la performance dans le cadre d’une volatilité basse. Mais la maîtrise du risque reste la priorité.

Comment créer de la performance tout en maîtrisant son risque ? Dans l’environnement actuel marqué par le retour du risque politique et l’intervention massive des banques centrales sur les marchés, un gérant ne peut se permettre d’être « collé » à un marché en particulier. C’est justement l’enjeu de notre stratégie 100% flexible non benchmarkée de ne dépendre d’aucune classe d’actifs en particulier. En revanche, l’objectif de notre gestion flexible et sans contrainte est de maximiser le rendement ajusté du risque.

Ainsi, notre fonds multi-asset est investi aussi bien en actions, obligations internationales (souveraines et corporate), or et devises, avec un budget de risque qui ressort en moyenne entre 5 et 8% ex-ante. La souplesse de la gestion permet de réagir rapidement à tout mouvement de marché. Nous pratiquons une gestion fondamentale quant au choix des titres (méthodologie « Top Down »), mais la gestion du risque obéit à une logique de gestion quantitative. Notre équipe de gestion gère actuellement près de 11 Mds€ au global dont 4,8 Mds obéissant au concept « Kaldemorgen » (fonds Deutsche Concept Kaldemorgen), du nom du gérant Klaus Kaldemorgen qui a lancé ce fonds en 2011. Si notre gestion est indépendante, notre appartenance à un grand groupe nous permet de bénéficier de toute la recherche accessible. En réduisant la volatilité en base annualisée à moins de 10%, nous maîtrisons notre risque ainsi que notre drawdown (écart entre la performance la plus élevée et la moins élevée sur une période d´un an) en dessous de 10%.

Ratio de Sharpe supérieur à 1
En début d’année 2016, nous avions réduit notre exposition aux actions de 40 à 20% afin de reconstituer le budget de risque. Une stratégie pertinente qui a permis de se repositionner rapidement et d’amortir la forte baisse des indices en janvier. Depuis, la performance annualisée nette de frais ressort à 6,5% avec une volatilité de 6, ce qui nous permet d’afficher un ratio de Sharpe supérieur à 1. Par conséquent, la surperformance ne s’obtient pas au prix d’un risque trop élevé. Nous faisons également le pari stratégique d’une duration courte, inférieure à 1,5 année.

Dès la fin 2015, les gérants avaient également opéré un mouvement de réallocation en se repositionnant sur les obligations à haut rendement, notamment dans le secteur énergétique. Un secteur qui avait été évité en 2015. Avec la remontée des prix de l’énergie, le pari a été fructueux en 2016. De même, nous sommes presque totalement à l’écart des dettes souveraines, préférant nous concentrer cette année sur les obligations corporate (High Yield et Investment Grade).

https://deutscheam.com/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...