Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les marchés émergents bénéficient toujours d’un vif intérêt auprès des investisseurs européens

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Analyse de la collecte par Morningstar

Les fonds actions marchés émergents internationaux ont de nouveau enregistré une forte collecte en septembre, avec 3,4 Mds€ investis dans les fonds de grandes capitalisations et 227 M€ dans ceux de petites et moyennes capitalisations.

Pour le trimestre se terminant au 30 septembre, les fonds actions marchés émergents internationaux diversifiés ont affiché une collecte totale de 10,2 Mds€, et de 20 Mds€ depuis le début de l’année, se traduisant par un taux de croissance de la collecte sans précédent depuis 2012.

Les fonds de la catégorie Morningstar obligations marchés émergents internationaux ont enregistré une collecte de 8,2 Mds€ au 3ème trimestre, dépassant le précédent record trimestriel datant de 2014. La collecte des fonds en devises fortes s'est accompagnée de 5,1 Mds€ de collecte sur les fonds obligataires marchés émergents internationaux en monnaie locale.

Bien que les fonds ouverts européens investis en actions ont connu des rachats relativement limités de 1,6 Mds€ en septembre, les fonds actions ont accusé 71,7 Mds€ de sorties nettes depuis le début de l'année. Les fonds actifs totalisent des rachats de 83,1 Mds€, alors que les fonds indiciels ouverts ont collecté 11,4 Mds€  depuis le début de l'année.

Parmi les autres conclusions du rapport de Morningstar sur la collecte des fonds en Europe au cours du mois de septembre, on peut noter que :

- L'ensemble des fonds européens ouverts à long terme a affiché une collecte de 15,6 Mds€ sur le mois, les fonds obligataires engrange une collecte de 10,1 Mds€.
- Depuis le début de l’année, le fonds multi-stratégies alternatif le plus populaire a été de loin la version domiciliée au Luxembourg du fonds Global Macro Opportunities de JPMorgan. Ce dernier a collecté 5,7 Mds€ depuis le début de l'année, alors que la version domiciliée en Grande-Bretagne a connu une collecte de 814 M€.
- Les fonds japonais actions grandes capitalisations ont pâti de rachats ininterrompus sur les huit derniers mois, ce qui représente des sorties cumulées de 8,6 Mds€, alors que les investisseurs sont devenus plus pessimistes sur les perspectives de l'économie du pays à cause de l'appréciation du yen, qui pèse sur la compétitivité des exportateurs japonais.
- Parmi les fonds obligations internationales, les deux très gros supports de Templeton, Global Bond et Global Total Return, ont accusé des rachats combinés de 4,5 Mds€ en septembre, plus que tout le reste des fonds de la catégorie.

Selon Matias Möttölä, Analyste Senior de la Recherche sur les fonds chez Morningstar : « Les investisseurs en fonds européens sont attirés par les marchés émergents à un rythme jamais vu depuis des années. La dernière fois que nous avons vu des collectes de cette ampleur c'était en 2012, lorsque les investisseurs revenaient sur les marchés émergents après la crise de la zone euro de 2011. Les flux de cette année ont pour origine des rendements récents élevés, la hausse des devises émergentes et des valorisations relativement faibles des actions sur les marchés émergents, comparées à celles des marchés développés. Les fonds marchés émergents s'inscrivent également à contre-courant de la forte vague de rachats sur les fonds actions gérés activement observée dans d'autres catégories. De plus, l'attrait des marchés émergents ne se limite pas aux fonds actions, mais s'observe aussi sur les fonds obligataires, qui affichent une forte collecte. »

http://www.morningstarpro.fr/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...