Connexion
/ Inscription
Mon espace

Commissaires aux comptes : Une bien douloureuse réforme

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Une profession malmenée avec les compagnies régionales en sursis

« Quand on connaît les risques, on peut les éviter » a affirmé avec force Aude Béziat, la Présidente régionale, face à la centaine d'auditeurs légaux présents à l’AG de la CRCC de Nîmes qui s'est tenue vendredi dernier.

Le travail  de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC) est d'essayer, par le biais des CRCC et des commissions paritaires de conserver l'indépendance de la profession. Il faut continuer à vivre passionnément notre
métier d'entrepreneur » : c'est avec élan et détermination que Mireille Berthelot, Vice-Présidente de la CNCC a ponctué cette AG.

Car c'est bien la passion qui anime la CNCC et des CRCC comme celle de Nîmes - dont le dynamisme fut félicité par la Vice-Présidente au terme du bilan qui passa en revue les nombreuses actions menées durant l'année 2016. Aujourd'hui, les compagnies nationales et régionales œuvrent conjointement à la mise en application de la réforme européenne, en veillant soigneusement à ne pas aller trop loin dans la transposition de la loi. « Par exemple, les contrôles du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes (H3C) français sont, à l'heure actuelle plus exigeants que ceux imposés par la réforme. Le travail de préparation que nous menons auprès de la chancellerie, des entreprises et des politiques vise à tenir compte de cette exception « à la Française » afin de lutter contre un nivellement vers le bas dans l'application de la réforme » commente Mireille Berthelot.


Vers une perte de prérogatives des CRCC
 ?

Les compagnies accomplissent depuis de nombreux mois un travail de sensibilisation auprès de leurs membres. Aude Béziat a partagé avec l'Assemblée une nouvelle préoccupation à propos du contenu des conventions de délégation de l'inscription, de la formation et du contrôle qualité : l'impossibilité de subdéléguer. « Il nous a été expliqué que les conventions de délégations étaient signées avec la CNCC et ne pouvaient pas être sous déléguées aux CRCC. Il y a mieux pour remercier l'implication des permanents et des élus dans les régions et reconnaître le travail exemplaire réalisé depuis des années... », regrette Aude Béziat.

Plébiscitant une centralisation accrue des données vers la CNCC, la réforme amorce le déclin des CRCC en leur imposant une perte d'intérêt notoire auprès des élus locaux et des responsables qualité et en affaiblissant le travail de proximité conduit dans la durée avec les professionnels régionaux. « Les CRCC accompagnent les confrères dans les nombreux changements auxquels ils ont été confrontés depuis ces quinze dernières années : une formation adaptée à leur besoin, un contrôle qualité mené en confraternité et dans un objectif de progrès, une discipline néanmoins rigoureuse pour sanctionner ceux qui n'ont pas voulu évoluer et qui pénalisent l'image de notre profession... Et que dire de l'implication bénévole des membres au sein des commissions nationales dont les travaux sont reconnus au-delà même de notre microcosme : commission des études juridiques, des études comptables, des normes, petites entreprises... tous ces avis et ces outils produits pour nous aider à réaliser notre profession dans les meilleures conditions » condamne la Présidente.

Le défi est de taille pour Jean Dreveton, futur Président de la CRCC de Nîmes qui devrait succéder à Aude Béziat le 9 décembre prochain. Les compagnies donnent, elles, rendez-vous dans 3 ans pour une évaluation de la réforme. L'occasion de faire le point sur le maintien de l'indépendance d'exercice et sur l'impact du renforcement du rôle du H3C sur la profession.

Rappel des missions du commissaire aux comptes 

1. Garantir la sécurité du système économique : il certifie les comptes annuels et consolidés des sociétés et effectue des vérifications prévues par le Code de commerce.
2. Prévenir les difficultés des entreprises : il a une obligation d'alerte dès que la continuité d'exploitation est menacée.
3. Prévenir la fraude : il assure la révélation des faits délictueux au Procureur de la République et la déclaration de soupçon auprès de Tracfin.

http://annuaire.cncc.fr/index.php?page=fiche_crcc&id=57

 

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Amundi devient seul actionnaire de la fintech Anatec

Leader de la gestion d'actifs en Europe avec plus de 1 400 Mds€ d'actifs sous gestion, Amundi rachète la totalité du capital de la fintech Anatec, plateforme d'agrégation de conseil et d'épargne digitale développée sous la marque WeSave, dont elle détenait jusqu'à présent 49%. Cette transaction s'inscrit pleinement dans la stratégie digitale du Groupe Amundi. En élargissant sa gamme de solutions, elle renforce sa capacité à servir ses clients distributeurs avec une approche ouverte et agile,...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Nominations Secteur Patrimoine & Finance

Michel Dinet, Directeur du Développement de Richelieu Gestion Agé de 53 ans, Michel Dinet rejoint l'équipe dirigée par Christophe Boulanger, Directeur Général de Richelieu Gestion, qui déclare « […] L'arrivée de Michel traduit la volonté affirmée de Richelieu Gestion de donner une place centrale aux acteurs de proximité de l'épargne dans son développement. Fort de sa connaissance très fine de leurs attentes, de sa volonté permanente de traduire leurs besoins en solutions, il sera un...