Connexion
/ Inscription
Mon espace

Performance des opérations d'actionnariat salarié dans le SBF120

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Acteur indépendant en actionnariat salarié, retraite et épargne salariale, Eres analyse, pour la 1ère fois, la performance sur 5 ans des opérations d'actionnariat salarié initiées entre 2006 et 2010 par les entreprises du SBF120.

I - Les salariés ayant souscrit à une opération d’actionnariat salarié (augmentation de capital réservée ou cession d’actions), réalisée par les entreprises du SBF120 entre 2006 et 2010, ont été gagnants dans 72% des cas avec le dividende et la décote (sans tenir compte de l’abondement) alors qu’un actionnaire normal aurait été gagnant dans 60% des cas seulement.

- Avec un taux d’abondement de 75%, les salariés auraient été gagnants dans 90% des cas au bout de 5 ans.
- Abondement et décote permettent de limiter sensiblement le risque pris par les salariés.
- Ces résultats sont conservateurs dans la mesure où ils partent du principe que le salarié cède ses actions au bout de 5 ans alors que rien ne l’y oblige.

II - Pour 100€ investis, entre 2006 et 2010, en titres de leur entreprise,les salariés du SBF120 ont réalisé un gain moyen de 78% (décote et dividende compris, hors abondement), ce gain est en plus exonéré d’impôt sur les plus-values grâce au régime dérogatoire du PEE.


Le montant moyen par salarié ayant souscrit à une opération d’actionnariat salarié augmente depuis 2013 et dépasse les 6 000€ en 2015.

- 20% des entreprises du SBF120 (35% du CAC40 et 13% du NEXT80) ont réalisé au moins une augmentation de capital ou une cession d’actions réservées aux salariés en 2015, en légère baisse par rapport à 2014 ;
- 27 opérations ont été réalisées en 2015 (contre 29 en 2014) : 25 augmentations de capital réservées aux salariés et 2 cessions d’actions ;
- Les opérations ont été mondiales et ont couvert en moyenne 86% des salariés (contre 90% en 2014 et en 2013) ;
- Le montant moyen des opérations réalisées en 2015 a été de 105,2 M€ contre une moyenne historique de 85 M€ ;
- Le montant moyen par salarié souscripteur s’est élevé à 6 060€ en 2015 contre 5 350€ en 2014 et 4 760€ en 2013.
- En moyenne, 44% des salariés éligibles (contre 37,5% en 2014) ont souscrit 57% des actions proposées (contre 62,3% en 2014).


La France toujours championne d’Europe de l’actionnariat salarié « démocratique » en 2015 :

- 77% des entreprises françaises ont des plans d’actionnariat pour l’ensemble de leurs salariés contre une moyenne européenne de 47% ;
- 37% des salariés sont actionnaires contre 23% en Europe (taux de démocratisation) ;
- Les salariés (non dirigeants) détiennent 3,9% du capital contre 1,7% en Europe.

 

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
+ 4,5 % en un mois pour notre sélection diversifiée

Entre le 7 février et le 6 mars, notre sélection de supports d'investissement diversifiée s'est octroyée 4,5 %. Un beau score en ligne avec la poursuite du rebond des indices boursiers depuis la fin de l'année dernière. Un potentiel de 64,3 % pour une de nos valeurs Au cours des quatre semaines écoulées, huit lignes sur dix se sont mises en évidence, à commencer par Spie (+ 13,8 %) et SII (+ 11,2 %). Saint-Gobain fait encore du surplace, en dépit de la politique de repositionnement ambitieuse...