Connexion
/ Inscription
Mon espace

Performance des opérations d'actionnariat salarié dans le SBF120

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Acteur indépendant en actionnariat salarié, retraite et épargne salariale, Eres analyse, pour la 1ère fois, la performance sur 5 ans des opérations d'actionnariat salarié initiées entre 2006 et 2010 par les entreprises du SBF120.

I - Les salariés ayant souscrit à une opération d’actionnariat salarié (augmentation de capital réservée ou cession d’actions), réalisée par les entreprises du SBF120 entre 2006 et 2010, ont été gagnants dans 72% des cas avec le dividende et la décote (sans tenir compte de l’abondement) alors qu’un actionnaire normal aurait été gagnant dans 60% des cas seulement.

- Avec un taux d’abondement de 75%, les salariés auraient été gagnants dans 90% des cas au bout de 5 ans.
- Abondement et décote permettent de limiter sensiblement le risque pris par les salariés.
- Ces résultats sont conservateurs dans la mesure où ils partent du principe que le salarié cède ses actions au bout de 5 ans alors que rien ne l’y oblige.

II - Pour 100€ investis, entre 2006 et 2010, en titres de leur entreprise,les salariés du SBF120 ont réalisé un gain moyen de 78% (décote et dividende compris, hors abondement), ce gain est en plus exonéré d’impôt sur les plus-values grâce au régime dérogatoire du PEE.


Le montant moyen par salarié ayant souscrit à une opération d’actionnariat salarié augmente depuis 2013 et dépasse les 6 000€ en 2015.

- 20% des entreprises du SBF120 (35% du CAC40 et 13% du NEXT80) ont réalisé au moins une augmentation de capital ou une cession d’actions réservées aux salariés en 2015, en légère baisse par rapport à 2014 ;
- 27 opérations ont été réalisées en 2015 (contre 29 en 2014) : 25 augmentations de capital réservées aux salariés et 2 cessions d’actions ;
- Les opérations ont été mondiales et ont couvert en moyenne 86% des salariés (contre 90% en 2014 et en 2013) ;
- Le montant moyen des opérations réalisées en 2015 a été de 105,2 M€ contre une moyenne historique de 85 M€ ;
- Le montant moyen par salarié souscripteur s’est élevé à 6 060€ en 2015 contre 5 350€ en 2014 et 4 760€ en 2013.
- En moyenne, 44% des salariés éligibles (contre 37,5% en 2014) ont souscrit 57% des actions proposées (contre 62,3% en 2014).


La France toujours championne d’Europe de l’actionnariat salarié « démocratique » en 2015 :

- 77% des entreprises françaises ont des plans d’actionnariat pour l’ensemble de leurs salariés contre une moyenne européenne de 47% ;
- 37% des salariés sont actionnaires contre 23% en Europe (taux de démocratisation) ;
- Les salariés (non dirigeants) détiennent 3,9% du capital contre 1,7% en Europe.

 

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
« European Sustainable Infrastructure Debt », investir dans la dette infrastructure

Lancé par NN Investment Partners (NN IP), le fonds NN (L) European Sustainable Infrastructure Debt* vient renforcer la gamme durable de NN IP et répond à la demande croissante d'investissement dans des actifs réels. La dette infrastructure est largement perçue par les investisseurs comme particulièrement attractive car elle offre des rendements convaincants, ajustés au risque, et présente par la même occasion des avantages sociaux, environnementaux et économiques, générés par les principaux...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Le Crédit Agricole lance « Trajectoires Patrimoine » : l’accès au conseil patrimonial, dès le 1er euro

En 3 ans, 2/3 des clients des Caisses régionales bénéficieront de ce conseil personnalisé, soit 14 millions de personnes. Le conseil réinventéLa démarche Trajectoires Patrimoine permet aux clients des Caisses régionales d'être accompagnés de façon globale, grâce à l'intégration des expertises financières et immobilières du groupe, et personnalisée par la co-construction de la proposition de valeur avec le conseiller. Une vision globale- de leur budget et de leur patrimoine : banque,...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Placements 2019 : l’immobilier et le non coté privilégiés ?

Une analyse d'Olivier Grenon-Andrieu, Président d'Equance L'année 2018 a été marquée par un net repli des marchés actions. Ce phénomène vient rappeler aux investisseurs à quel point il est utile de diversifier ses placements sur d'autres classes d'actifs, en particulier l'immobilier et le non coté, qui peuvent offrir des rendements élevés et décorrélés des marchés financiers.  Beaucoup d'investisseurs ont eu du mal à faire fructifier leur épargne au cours de l'année passée. En cause : le...