Connexion
/ Inscription
Mon espace

Comment la communication financière parle-t-elle des risques ?

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Dans le cadre du Forum Financier International de Paris Europlace, les membres de L’Observatoire de la Communication Financière (OCF) ont présenté la 9ème édition du Guide « Cadre et Pratiques de Communication Financière », ainsi que l’étude 2016 « Comment la communication financière parle-t-elle des risques ? »


1/ Le Guide «
Cadre et Pratiques de la Communication Financière » 

Conçu par Bredin Prat, le Cliff, Euronext, PwC et la SFAF, cet outil aide les émetteurs, professionnels de la communication financière et dirigeants, à se repérer au sein des dispositions réglementaires auxquelles sont soumises les sociétés cotées, tout en décrivant les pratiques usuelles desémetteurs en la matière.Cette édition 2016 prend en compte, entre autres, la définition plus large de l’information réglementée et intègre également les changements majeurs à venir concernant l’information permanente et la gestion de l’information privilégiée avec l’entrée en application du Règlement européen sur les abus de marché dont les conséquences pour la communicationfinancière seront potentiellement significatives.
Préfacé par Gérard Rameix, Président de l’AMF, l’ouvrage est édité en version française et anglaise sous format électronique et comporte une annexe dédiée au document de référence ainsi que des modèles de communiqués de presse.


2/ L’étude « Comment la communication financière parle-t-elle des risques ? »

Les résultats de L’OCF Survey 2016 sur le thème « Comment la communication financière parle-t-elledes risques ? » ont fait l’objet d’un débat entre Investor Relations, investisseurs et représentants des autorités de marchés lors de l’Atelier annuel organisé par L’OCF dans le cadre du Forum Financier International de Paris Europlace. Afin de traduire la vision croiséeattendue sur le sujet, 2 questionnaires personnalisés avaient été adressés aux IR des sociétés cotées à Paris des compartiments A, B et C, parmi lesquels les membres du Cliff, et aux analystes, gérants et investisseurs equity et crédit, buy-side et sell-side, membres de la SFAF. Le nombre de réponses des deuxpopulations interrogées - 34 IR chez des émetteurs et 92 analystes, gérants et investisseurs – permet unpremier constat : le sujet de l’étude a manifestement davantage attiré l’attention des investisseurs que celle des émetteurs.

En conclusion, il apparaît que l’IR a un rôle clé : dans la pédagogie sur les risques, au-delà de l’information réglementée, et pour l’indispensable coordination de toutes les communications de l’entreprise (corporate, marketing, RH…), compte tenu de la multiplication des sources d’information pour le marché, plus ou moins fiables, et de l’accélération de la circulation de cette information.

Ces publications sont mises gracieusement à disposition par l’OCF via : www.observatoirecomfi.com  ainsi que sur les sites des membres de L’OCF.

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation