Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le BPO permet aux institutions financières de se concentrer sur leur cœur de métier

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Les travaux de recherche mettent en évidence une nette évolution en croissance de la banque privée vers l'externalisation des processus standardisés, permettant aux gestionnaires de patrimoine de se concentrer sur la recherche de création de valeur pour leurs clients.

Selon l'enquête, menée par Wealth Briefing en collaboration avec Avaloq et Deloitte, 56% des institutions pensent que réduire l'effort financier qu'ils consacrent à des processus standardisés afin de se concentrer sur ceux à valeur ajoutée, est une priorité importante ou critique.

Cette étude confirme également que les gains d'efficacité réalisés grâce à des modèles tels que le Business Process Outsourcing (BPO) permettent d’accélérer la différenciation et l'innovation dans la technologie client et conseiller, de même que le développement de nouveaux produits et services.

Être en mesure de se concentrer sur leur cœur de métier reste :
- la motivation première des institutions dans le choix du BPO pour 85% des répondants, suivie de près par
- la qualité et l'efficacité pour 82%, et
- les gains en efficacité par l'industrialisation pour 80%.

L’étude chiffre également le niveau des gains d'efficacité recherchés par les gestionnaires de patrimoines lorsqu’ils concluent un contrat BPO.
- 93% des établissements déclarent qu'ils attendent des gains d’efficacité d’au moins 20%,
- 58% souhaiteraient un gain de 30% ou plus.

Selon Thibaut Jacquet-Lagrèze, directeur du marketing chez Avaloq : « L’étude confirme ce que nous avons connu au cours de ces dernières années - une évolution constante de la banque privée et un changement d'état d’esprit de ce qui a été une industrie très traditionnelle vers une manière plus agile de fonctionner. Les entreprises ont clairement compris l'avantage de l'externalisation pour obtenir de sérieux gains en matière d'efficacité dans les processus standardisés afin de se concentrer sur leur cœur de métier et offrir une valeur ajoutée à leurs clients. Les ressources libérées ont été réinvesties dans l'innovation de l’expérience client. »

Patrik Spiller, associé chez Deloitte en Suisse, ajoute : « Seules, les grandes et moyennes banques ont les moyens de développer de manière adéquate une gamme de services numériques pour devenir les leaders du marché et se différencier de leurs concurrents. Les acteurs de plus petite taille devront accepter qu'il est difficile de maintenir un avantage concurrentiel sur l'innovation technologique, et devront donc externaliser de plus en plus certaines compétences pour se concentrer davantage sur leur positionnement en matière de gestion clients, de produits et de services. »

Le rapport complet peut être téléchargé via :
https://www.avaloq.com/service/download-center/archive/file/show/avaloq-bpo-report-may-

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation