Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les investisseurs institutionnels et les gestionnaires d’actifs ne sont pas prêts pour la blockchain…

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

… en dépit de ses perspectives favorables

State Street publie une nouvelle étude sur la blockchain (ou chaine de blocs), une technologie à la structure décentralisée qui maintient dans sa base de données une liste croissante de transactions sécurisés contre toute falsification ou révision. Cette enquête révèle que si pour la majorité des investisseurs institutionnels et des gestionnaires d’actifs (57 %), la blockchain sera largement adoptée dans l’industrie de l’investissement dans les cinq prochaines années, seuls 7% d’entre eux ont actuellement des initiatives en cours pour soutenir cette technologie.

74% des investisseurs institutionnels mais seulement 42% des gestionnaires d’actifs pensent que la blockchain atteindra la dimension nécessaire pour être largement adoptée. Malgré l’enthousiasme des institutionnels, 48% d’entre eux déclarent ne pas être suffisamment informés sur le sujet. Les gestionnaires d’actifs sont encore moins confiants et indiquent pour 78% d’entre eux avoir besoin d’être plus informés. « Une majorité des investisseurs institutionnels sont pleinement conscients que la blockchain, une technologie émergente, pourrait devenir une application courante dans un avenir proche » commente Antoine Shagoury, directeur Monde des systèmes d’information de State Street. « Ce qui ressort clairement de notre étude, c’est le manque de préparation et l’incertitude quant au meilleur moyen de préparer cette rupture, et un besoin pour davantage d’éducation ».

Autres résultats de l’enquête :

- Les services IT et les équipes d’investissement seront les plus affectées : Selon 80% des participants, la blockchain aura le plus d’impact sur les services IT, ce qui souligne que les institutions reconnaissent le besoin d’introduire au sein de leur organisation des d’experts dotés des compétences nécessaires pour s’adapter aux nouvelles exigences technologiques. De plus, 81% des gestionnaires d’actifs admettent que l’adoption de la blockchain perturbera d’autant leurs propres fonctions au sein des équipes d’investissement.

- La sécurité représente la préoccupation la plus importante : Si la cryptographie constitue l’élément-clé de l’infrastructure blockchain, 90% des participants se demandent avec inquiétude comment la mise en œuvre de la sécurité dans les chaines de blocs répondra aux conditions de sécurité requises actuellement et à l’avenir - une question que l’industrie devra traiter en vue d’une adoption à grande échelle.

- L’utilisation privée supplantera l’adoption publique : Indépendamment de l’adoption généralisée de la blockchain dans l’industrie, 55% des investisseurs institutionnels et des gestionnaires d’actifs sont convaincus que cette technologie sera essentiellement utilisée par des entreprises, dans le cadre de leurs relations clients. Seuls 13% d’entre eux envisagent une utilisation plus large par le grand public.

« Nous sommes enthousiastes quant à l’opportunité que représente la blockchain et travaillons pour la convertir en une réalité tangible pour nos activités, nos partenaires et nos clients » déclare Hu Liang, senior managing director, responsable du Centre des technologies émergentes de State Street. « Nous soutenons activement plusieurs initiatives sur la blockchain ou inspirées de cette technologie, à la fois en interne et dans le cadre de consortiums regroupant les plus grandes institutions bancaires et technologiques dans le monde ».

www.statestreet.com.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Sfaf : le catalogue des formations 2019 est en ligne

Les nouveautés du catalogue 2019 :  Une rubrique Analyse Extra Financière, avec les formations- Enrichir l'analyse financière par l'ESG- La Gouvernance ou ce qui fait la différence sur le long terme- L'investissement responsable et à impact sociétal Mais aussi des séminaires sur …- Les principes de l'analyse crédit- Une initiation au Big Data et à l'IA dans la finance Enfin, de nouvelles formations en lien avec l'actualité réglementaire…- Comprendre et appliquer la directive MIFID II-...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
10ème Observatoire des Offres Publiques

Publié par EY, les résultats de cette nouvelle édition recense et analyse l'ensemble des offres publiques intervenues sur les actions de sociétés cotées en France, déclarées conformes en 2018 par l'AMF.  A cette analyse s'ajoute celle de l'évolution des marchés Paris de la cotation sur la place de Paris (introductions en bourse, retraits de cote, réformes, …) ainsi que le recensement des principales augmentations de capital sur le marché boursier français. 22 offres publiques portant sur des...