Connexion
/ Inscription
Mon espace

2 848 Mds€, c’est le montant de la vente d’Art en ligne en 2016…

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

… soit une hausse de +24% en un an. Sa valeur pourrait même atteindre 8 560 Mds€ en 2020.  La 4ème édtition de l’Online Art Trade Report publiée par l’assureur spécialiste Hiscox révèle une forte croissance du marché de l’art en ligne, en dépit du ralentissement global.

Les grandes tendances à retenir de cette édition

- La croissance varie en fonction des plateformes d'art en ligne, mais les acteurs traditionnels sont en train de se ressaisir.

- Les acheteurs d'art en ligne existants achètent davantage, mais 51% des acheteurs d'art restent réticents à l'idée d'acheter en ligne.

- Les acheteurs d'art conservent une très bonne opinion des maisons d'enchères traditionnelles, Christie's trustant la 1ère place du classement et Sotheby's la 4ème, en dépit de la concurrence féroce des plateformes exclusivement en ligne.

- 28% des galeries interrogées offrent désormais la possibilité à leurs clients d'acheter et de payer directement en ligne, un chiffre en hausse par rapport aux 22% lors de la dernière enquête menée auprès des galeries en 2013. Pourtant 39% d’entre-elles disent n'avoir mis en place aucune stratégie d'e-commerce.

- 92% des acheteurs pensent acheter la même quantité ou davantage d'œuvres d'art en ligne au cours des 12 prochains mois.

Robert Read, Directeur Fine Art chez Hiscox commente cette étude : « Une année de plus, et la partie de cache-cache se prolonge. Nous attendons avec impatience de savoir qui va remporter la bataille sur le marché de l'art en ligne et à quoi il ressemblera après l'inévitable phase de consolidation. Cependant, quelques éléments sont désormais plus clairs. La croissance du marché reste soutenue, alors que le secteur ralenti à l’international en 2015. Sotheby's et Christie's sont particulièrement bien positionnées dans notre nouveau classement 2016 des plateformes d'art en ligne, mais il reste à voir si leurs efforts vont suffire pour émerger. Les marchands d’art tentent de surmonter le défi de la vente en ligne, mais ils semblent déconnectés de la réalité car le modèle traditionnel fonctionne encore « à peu près » et la plupart sont trop petits pour prendre un tel risque. Ils se trouvent certainement face à un choix cornélien, où quoi qu'ils fassent ils risquent de perdre. Enfin, les appareils mobiles sont en train de devenir les outils de prédilection et les réseaux sociaux deviennent de plus en plus influents. »

Consulter le rapport complet, ainsi que l’infographie via :
https://www.hiscox.fr/wp-content/uploads/2016/05/Etude-version-DIGITALE-Hiscox-Online-Art-Trade-Report-2016_FR-.pdf

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation