Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le statut fiscal des « non-domiciliés » au Royaume-Uni sera-t-il toujours aussi intéressant à partir du 6 avril 2017 ?

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Par Jérôme Giet, consultant au Royaume-Uni chez Equance

Le Royaume-Uni, une fiscalité jusque-là très attractive pour les « non-domiciliés »

Aujourd’hui, les expatriés résidant au Royaume-Uni peuvent choisir d’opter pour le régime fiscal des « non-domiciliés ». Le Royaume-Uni distingue, en effet, la résidence (lieu d’habitation en général) du domicile (qui est l’endroit où la personne a l’intention de demeurer de façon permanente). Ce dispositif reste très attrayant notamment pour les contribuables expatriés possédant un important patrimoine à l’étranger.
Ce régime permet une imposition uniquement sur les revenus de source anglaise pendant une durée de 17 ans. Les personnes vivant au Royaume-Uni ne sont pas imposées sur leurs revenus de sources mondiales, dès lors qu’ils ne sont pas rapatriés en Angleterre (« Remittance basis »). Ils doivent toutefois s’acquitter d’un forfait de :
- 30 000 £ à partir de 7 ans de résidence durant les 9 années précédentes
- 60 000 £ à partir de 12 ans de résidence sur les 14 années précédentes
- 90 000£ à partir de 17 ans de résidence sur les 20 dernières années.
Au-delà de cette date, si la personne décide de rester définitivement au Royaume-Uni, elle y est considérée comme domiciliée et devient alors un « Deemed-resident ». Elle est alors, à l’instar des britanniques eux-mêmes, imposée sur la totalité de ses revenus mondiaux.


Les changements fiscaux prévus au 6 avril 2017 : la fin d’un régime fiscal intéressant ?

S’il a été question, à un moment, d’abolir la notion des « non-domiciliés », il a finalement été décidé de raccourcir la durée de ce régime fiscal privilégié et de la ramener à 15 ans (durant les 20 dernières années). Cette mesure prendra effet dès le 6 avril 2017, début de l’année fiscale au Royaume-Uni.
Dès lors, à partir de leur 16ème année de résidence, les expatriés ne bénéficieront plus de la « Remittance basis ». Ils seront considérés comme « Deemed-resident » et imposés sur leurs revenus anglais mais aussi sur les gains en capitaux de sources étrangères et l’ensemble de son patrimoine.
Dans ce cadre, les droits de succession sont également calculés sur l’ensemble des biens du défunt à travers le monde. Pour les 300 000 Français basés à Londres et les 400 000 basés au Royaume-Uni, il sera donc nécessaire de s’interroger avec quelques années d’avance, dès la 13ème ou la 14ème année sur l’organisation de leur patrimoine mondial ou sur l’optimisation de leur situation patrimoniale.

www.equance.com


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
+ 4,5 % en un mois pour notre sélection diversifiée

Entre le 7 février et le 6 mars, notre sélection de supports d'investissement diversifiée s'est octroyée 4,5 %. Un beau score en ligne avec la poursuite du rebond des indices boursiers depuis la fin de l'année dernière. Un potentiel de 64,3 % pour une de nos valeurs Au cours des quatre semaines écoulées, huit lignes sur dix se sont mises en évidence, à commencer par Spie (+ 13,8 %) et SII (+ 11,2 %). Saint-Gobain fait encore du surplace, en dépit de la politique de repositionnement ambitieuse...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Grand concours d’affiches : L’Épargne Solidaire

Grand concours d’affiches : L’Épargne Solidaire Sur le thème de l’Épargne Solidaire, la Maison de l’Épargne* lance du 18 février au 10 mai 2019 un appel aux candidatures pour son 2ème Concours d’Affiches ; destiné aux affichistes, dessinateurs et graphistes de notre temps. Le jury présidé par Gérard Auffray, est composé de : ➢ Gérard Auffray, Président Fondateur et mécène de la Maison de l’Epargne ➢ Patricia de Figueiredo, Rédactrice en Chef de Culture Papier ➢ Philippe Francq, dessinateur,...