Connexion
/ Inscription
Mon espace

Quelles perspectives pour les banques européennes ?

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

L’analyse de Frederic Jeanmaire, Gérant de portefeuille, Actions européennes et d'Alasdair Ross, Responsable Investment Grade, Fixed Income chez Columbia Threadneedle Investments.

 

Malgré la récente volatilité des cours du secteur bancaire, nous ne pensons pas que le secteur dans son ensemble soit menacé à court terme. Les valorisations reflètent avant tout les inquiétudes liées à la croissance mondiale, à une possible récession en Occident et aux implications d'une inflexion du cycle pour les banques européennes.

On note également d'autres facteurs d'influence, parmi lesquels :

-  La crainte d'une sortie du Royaume-Uni de l’UE (Brexit). Un tel scénario pourrait avoir un impact en termes de bénéfices et de qualité des actifs pour les banques britanniques mais aussi des répercussions plus larges sur le plan politique pour le Royaume-Uni (Ecosse) et l’UE(Catalogne).
-  Les conséquences des taux négatifs pour les bénéfices dans la zone euro. Cette problématique pourrait s'étaler sur plusieurs années (voilà déjà à peu près un an que la Suède s'y attelle). Les systèmes à taux flottant comme l'Italie et l'Espagne y seront plus sensibles que d'autres.
- Les difficultés que connaissent les systèmes bancaires italien et portugais sur le plan de la qualité des actifs. Monte Dei Paschi est une banque d'importance systémique très insuffisamment capitalisée.
- La réévaluation de la qualité de crédit des titres souverains. Les banques européennes gardent d'importants portefeuilles d'emprunts d'Etat européens avec une pondération de risque de 0% (habituellement >1x fonds propres).
- L'exposition liée à l'énergie. A 2/3% du portefeuille de prêts, celle-ci reste gérable pour les plus grands établissements européens, et est de meilleure qualité que celle des banques américaines.
- Les craintes idiosyncrasiques liées à Deutsche Bank et ses titres AT1. Deutsche Bank ne présente pas selon nous un réel risque de solvabilité, mais il y a de fortes chances que les coupons discrétionnaires des titres AT1 ne soient pas payés en 2017.

Lire l’intégralité de l’analyse via : https://factsheets.threadneedle.com/ViewPoint/160414_Banques%20europeennes_Fr.pdf


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
L'ERAFP attribue 3 mandats de gestion ISR d'obligations d'entreprises de pays émergents

Dans le cadre de sa politique d'élargissement de son univers d'investissement et en conformité avec son dispositif ISR, l'Établissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique (ERAFP) vient d'attribuer 3 mandats de gestion d'obligations crédit de pays émergents dont un mandat actif à Aberdeen Asset Management Limited, et deux mandats « stand-by » à Amundi et BFT IM - Investec AM. Á titre indicatif, les montants engagés initialement seront de l'ordre de 160 M€. Les mandats attribués...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Avis : « Demain, la finance durable »

Finance durable : le CESE appelle à la mise en place de mesures fiscalement incitatives pour favoriser le fléchage de l'épargne. En octobre dernier, le GIEC avait rappelé combien l'urgence était grande de réorienter les flux financiers vers la transition énergétique pour pouvoir limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, alors que les inégalités restent fortes entre pays à l'échelle mondiale et tendent même à se creuser en leur sein. Le court-termisme de nombreux acteurs financiers joue un...