Connexion
/ Inscription
Mon espace

Compte-rendu des 4èmes Assises de la gestion de patrimoine et du conseil aux entreprises

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Deux temps forts lors de ces Assises prganisées par la CNCEFet la CNCIF** :
- L'assemblée générale des deux Chambres
- La conférence « Du patrimoine professionnel au patrimoine privé », animée par Pierre-Yves Lagarde


Assemblées générales

1/ CNCIF : La Chambre, qui fêtait cette année ses 10 ans, était présidée par Stéphane Fantuz.  

Comptabilisant 1 138 membres, soit près de 800 entreprises, ses effectifs sont constitués de 70% de CGP, possédant les quatre statuts du CGP (CIF, IOBSP, courtier en assurances et agent immobilier). 28% s'intéressent au conseil aux entreprises autrement dénommé « haut de bilan ». Enfin, 2% font du conseil aux institutionnels et conseillent aussi bien les dirigeants que les particuliers. Dans cette population, dont la moyenne d'âge est d'environ 45 ans, les femmes sont représentées à hauteur de 23% comptent 1,2 salarié.
Dans son intervention, le Président est revenu sur les récentes dispositions réglementaires MIF II, DIA II, PRIPS pour lesquelles la Chambre a engagé un travail de lobbying. Tout comme sur la reconnaissance du métier de CGP professionnel et privé auprès des instances européennes. Enfin, sur le développement des fintech et des robo-advisers qui font entrer l'univers de la gestion de patrimoine dans l'ère de la digitalisation, avec ce que cette mutation implique pour le métier et les épargnants.

2/ CNCEF : Présidée par Didier Kling, la Chambre regroupe 1288 personnes physiques. Syndicat professionnel rassemblant, représentant et défendant les professionnels de l'économie, de la finance, du droit et du chiffre, il a été question de la vie de ses filiales. Outre la CNCIF, il a été abordé les activités de la Chambre Nationales des Conseils Intermédiaires en Opérations de Banque (CNCIOB) qui suit avec attention la législation relative au crédit hypothécaire, au crédit à la consommation et aux moyens de paiements actuellement remaniée par les pouvoirs publics.
Ont été également abordés les faits marquants de la Chambre nationale des conseils experts en immobilier patrimonial (CNCEIP) qui s'est intéressée à la réforme des professions du secteur :
- décrets d'application de la loi ALUR
- promouvoir le financement des entreprises, développer le financement participatif via une section dédiée
- décret ESS que la Chambre a amendé la formation des salariés à la cession/transmission d'entreprises en contrepartie d'un site gouvernemental prenant en charge cette question
- lancement d'un label dédié au conseil patrimonial de famille destiné aux CGP souhaitant cibler une clientèle haut de gamme entre le « family office » et la gestion de patrimoine traditionnelle.

Un nouveau site internet permet désormais d'accéder aux 4 Chambres simultanément, via www.cncef.org


Conférence « Du patrimoine professionnel au patrimoine privé »

« Quelles sont, en 2016, les stratégies gagnantes de cash out ? Ou comment transformer, au mieux, du patrimoine professionnel en patrimoine privé ? ». Tel était le sujet transversal retenu cette année pour la conférence plénière.
- Avant le cash out : « les gains possibles et les risques à analyser » par Pierre-Yves Lagarde, administrateur de la CNCIF, chargé de la formation, permettant réviser et comparer les 3 principales voies de transfert du patrimoine professionnel vers le patrimoine privé et les stratégies gagnantes et sécurisées.
- Avec le cash out : Louis Billot, administrateur de la CNCIF a analysé les dispositifs de management package et évoqué les régimes de l'actionnariat salarié (actions gratuites et BSPCE) totalement réhabilités par la loi Macron. Conseil spécialisé dans les opérations de Fusions & Acquisitions,  il a livré les clés d'analyse qui ont enrichi les réflexes professionnels des participants.
- Après le cash out : Daniel Gerino et Jean-Marie L'Allemain ont développé la méthodologie pour construire une allocation d'actifs. La période est en effet inédite.  Avec des taux aussi bas - et semblant durablement installés - chercher du rendement, signifie accepter du risque. Les deux intervenants ont développé les conseils possibles aux clients  pour doser, stabiliser, puis suivre le budget risque.
Cette séance de formation/réflexion poursuivait 2 ambitions : l'exigence technique et le caractère résolument opérationnel. Un support de formation complet a été remis à chaque participant  à l'issue, composée d'une base documentaire, des schémas d'analyse, des approches chiffrées comparatives. Soit de nouvelles pistes de missions et des outils immédiatement opérationnels pour agir.

La journée s'est achevée par un atelier animé par Stéphane Fantuz sur « les fintech au service des conseillers financiers ».

* CNCEF : Chambre nationale des conseils experts financiers ** CNCIF : Chambre nationale des conseils en investissement financiers
Site commun : www.cncef.org


Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 


Lire la suite...


Articles en relation