Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Tribune] Comment le « tsunami du web » va bouleverser la gestion de patrimoine

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Par Jean-Yves Charluet, cofondateur de MesConseillers.fr*

Face à des acteurs traditionnels trop distants vis-à-vis du grand public, il est temps de démocratiser le marché du conseil patrimonial et de proposer une véritable offre en ligne, ouverte à tous.
La gestion de patrimoine traditionnelle reste bien trop souvent associée à un seul type de profil : fortuné, issu d’une CSP ++ et disposant d’un patrimoine conséquent d’au moins 1 million d’€. Et pourtant, les questions de préparation de la retraite, de défiscalisation, de transmission à son conjoint ou à ses enfants, d’acquisition d’un logement, ou encore d’assurance-vie concerne la plupart des particuliers. De même, l’organisation de son patrimoine, dans un cadre fiscal et juridique sans cesse changeant, est une problématique très largement partagée. Internet représente alors une vraie opportunité pour faire fi des barrières et ouvrir la gestion de patrimoine au grand public. Encore faut-il avoir une offre en ligne adapté à cette nouvelle clientèle …


Internet : la solution pour une démocratisation de la gestion de patrimoine

Pour s’adresser au petit épargnant, au cadre moyen ou au jeune chef d’entreprise, les acteurs traditionnels de la gestion de patrimoine - cabinets de conseillers en gestion de patrimoine indépendants, banques privées, ou encore réseaux salariés des banques et compagnies d’assurance -, se heurtent à certaines limites. L’écosystème de la gestion de patrimoine semble en effet trop confidentiel et strictement réservé à un cercle d’initiés. Faire le premier pas vers un conseiller patrimonial relève d’une démarche inusuelle pour beaucoup de Français, s’auto-convaincant que ce n’est pas pour eux. Internet apparaît alors comme l’alternative naturelle pour y dénicher des conseils afin d’organiser son patrimoine. Quel que soit sa situation sociale, son niveau de richesse ou d’éducation, le web fait partie intégrante du paysage quotidien de chacun. La vague digitale s’insinue dans chaque recoin de l’économie, même ceux qui semblaient les plus inatteignables. Vêtement, alimentation, loisirs, et désormais finance, assurance et immobilier, rien n’y échappe. Et ce n’est pas la gestion de patrimoine qui y fera exception. Le marché, complètement mature, est prêt à accueillir le développement d’une véritable offre de gestion de patrimoine en ligne. Etablir son bilan patrimonial, avoir accès à des conseils réellement personnalisés, être suivi tout au long de l’élaboration de son organisation patrimoniale, et cela depuis n’importe quel support digital doit pouvoir bientôt être une réalité pour le plus grand nombre !

Une offre en ligne oui, mais de qualité

Un marché potentiel considérable est ainsi en train de s’ouvrir, constitué d’épargnants en attente de réponses sur des problématiques aussi variées que la retraite, la fiscalité, les successions ou les placements. Les banques en ligne, dont l’activité connait un essor considérable ces dernières années, se sont d’ores et déjà engouffrées dans la brèche internet pour promouvoir leurs offres en matière d’investissement, aux côtés des sites spécialisés. Cependant, au-delà de leur accessibilité, de leur interactivité et de leur richesse en actualités économiques et financières, ces nouveaux acteurs présentent néanmoins le défaut d’une approche centrée sur les produits.
La vraie vedette, c’est le produit et rien d’autre ! Ce qui convient certes à des particuliers aguerris, capables de bien appréhender en toute autonomie les solutions proposées, mais ce qui est loin de satisfaire les attentes de la plupart des épargnants, qui ne sont pas dotés d’une culture financière suffisante. S’ils s’interrogent sur la préparation de leur retraite, ils n’obtiennent comme réponses en ligne que des offres de PERP, PERCO et autres MADELIN, sans la moindre prise en compte de leur environnement.
Démocratiser la gestion de patrimoine implique ainsi une démarche pédagogique de qualité. Il est donc temps aujourd’hui d’aller plus loin et de proposer une vraie offre en ligne de conseils et de suivi personnalisé.

*MesConseillers.fr, première plateforme de gestion de patrimoine en ligne, créée en 2014 par Valérie Dantic et Jean-Yves Charluet, deux experts en gestion de patrimoine, est un véritable conseiller à distance, qui accompagne les particuliers de tous profils dans la construction et dans la gestion de leur patrimoine.
http://www.mesconseillers.fr/

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Amundi devient seul actionnaire de la fintech Anatec

Leader de la gestion d'actifs en Europe avec plus de 1 400 Mds€ d'actifs sous gestion, Amundi rachète la totalité du capital de la fintech Anatec, plateforme d'agrégation de conseil et d'épargne digitale développée sous la marque WeSave, dont elle détenait jusqu'à présent 49%. Cette transaction s'inscrit pleinement dans la stratégie digitale du Groupe Amundi. En élargissant sa gamme de solutions, elle renforce sa capacité à servir ses clients distributeurs avec une approche ouverte et agile,...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Nominations Secteur Patrimoine & Finance

Michel Dinet, Directeur du Développement de Richelieu Gestion Agé de 53 ans, Michel Dinet rejoint l'équipe dirigée par Christophe Boulanger, Directeur Général de Richelieu Gestion, qui déclare « […] L'arrivée de Michel traduit la volonté affirmée de Richelieu Gestion de donner une place centrale aux acteurs de proximité de l'épargne dans son développement. Fort de sa connaissance très fine de leurs attentes, de sa volonté permanente de traduire leurs besoins en solutions, il sera un...