Connexion
/ Inscription
Mon espace

22 000 professionnels de l’investissement dans le monde ont réussi le niveau I de l’examen de CFA

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

43% des candidats qui se sont présentés à l’examen de niveau I en décembre 2015 ont réussi le CFA. Prisée et reconnue dans le monde, la certification de Chartered Financial Analyst promeut excellence professionnelle et engagement éthique dans le secteur de l’investissement. Les candidats reçus au niveau I pourront ainsi poursuivre leur parcours pour obtenir les niveaux II et III permettant d’accéder à la certification, tout en renforçant leur professionnalisme.

Le CFA Institute a enregistré un nombre record de participants pour cette session de décembre : 52 315, soit 11% de plus qu’en décembre 2014. Record également sur l’ensemble de l’année puisque plus de 103 000 candidats se sont présentés au total à l’examen de niveau I en juin et en décembre 2015, soit 10% de plus qu’en 2014.
Pour la session de décembre 2015, l’examen de niveau I s’est tenu dans 102 centres d’examens répartis dans 71 villes et 40 pays. Parmi les pays et régions qui ont compté le plus grand nombre de candidats, citons les Etats-Unis (11 676), la Chine continentale (9 502), l’Inde (4 991), le Canada (3 890), le Royaume-Uni (3 718), Hong Kong (2 110), Singapour (1 591), l’Afrique du Sud (1 257) et les Émirats Arabes Unis (1 179).

En France, 797 candidats se sont présentés à l’examen de niveau I de décembre, soit 9% de plus qu’il y a un an. Pour Myriam Ferran, CFA, Présidente de CFA Society France : « l’augmentation du nombre de candidats en France et dans le monde révèle à la fois l’excellente réputation de la certification CFA dans le secteur de l’investissement et l’engagement croissant de la profession en faveur de l’éthique.»

Pour décrocher la certification CFA, les candidats doivent réussir les trois niveaux de l’examen, qui nécessitent une préparation de plus de 300 heures par niveau, ce qui prend plus de trois ans selon les estimations des lauréats eux-mêmes. Ils doivent également justifier de 4 ans d’expérience professionnelle dans le secteur de l’investissement et s’engager par écrit à respecter le Code de conduite et d’éthique professionnelle du CFA Institute, dont ils doivent par ailleurs être membres.

En termes de programme, les candidats doivent développer les connaissances et compétences nécessaires pour s’adapter à un marché en perpétuel changement. L’examen couvre notamment :
- les standards éthiques et professionnels,
- l’analyse et l’évaluation de titres,
- le reporting financier international,
- les méthodes quantitatives,
- l’économie,
- la finance d’entreprise,
- la gestion de portefeuille et la gestion de patrimoine.

Les sessions d’examen pour le niveau I, qui sont proposées en juin et en décembre, se tiennent uniquement en juin pour les niveaux II et III.

La certification CFA, booster de carrière pour les candidats. L’étude réalisée auprès des candidats de l’édition 2015 (2015 CFA Program Candidate Survey) révèle que plus de :
- 60% d’entre eux voient les opportunités d’évolution professionnelle comme le principal avantage de la certification CFA.
- 98% d’entre eux estiment que la préparation de la certification leur a permis de mieux comprendre certaines questions cruciales. Ils évaluent l’intérêt de la certification à 8,9 sur une échelle de 1 à 10, et
- 92% estiment que les opportunités d’embauche pour les professionnels de la gestion financière vont augmenter ces six prochains mois.

www.cfainstitute.orgwww.cfasociety.org/france/

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Linxea propose une nouvelle gestion pilotée 100% ETF en partenariat avec Yomoni

Linxea étoffe son offre avec une nouvelle gestion pilotée 100% ETF et fonds indiciels. En partenariat avec Yomoni, société de gestion de portefeuille française 100% digitale, Linxea propose avec l'assureur Spirica, un mandat de gestion 100% ETF sur ses contrats d'assurance vie Linxea Spirit et de capitalisation Linxea Spirit Capitalisation. Les ETF un marché́ en pleine croissance 10% des clients Linxea ont déjà choisi des ETF comme supports en unités de compte au sein de leurs...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
La Financière de l’Echiquier renforce son ancrage en Espagne

Présente en Espagne depuis 8 ans, LFDE a noué un partenariat avec Altair Finance en 2010 pour distribuer ses fonds et souhaite à présent s'ancrer durablement sur ce marché stratégique. Mathias Blandin, responsable du développement commercial pour la péninsule ibérique, dirigera ce nouveau bureau depuis Madrid. Il avait intégré LFDE en 2012, et pilotait jusqu'à présent le développement commercial de LFDE en Espagne depuis Paris. Mathias Blandin aura également pour mission d'étendre la présence...