Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les gestionnaires doivent s’adapter aux nouveaux besoins de leurs clients

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Selon un rapport* publié par State Street Corporation, 25% des cadres dirigeants du secteur de la gestion d’actifs pensent qu’il est « très probable » que les sociétés de gestion soient confrontées dans les 5 prochaines années à la concurrence directe de nouveaux acteurs provenant de secteurs différents, tels qu’une entreprise technologique ou un prestataire de services non-financiers. 54% d’entre eux qualifient cette menace d’« assez probable ».

Malgré l’émergence de ces nouveaux acteurs, les conclusions de l’enquête de State Street révèlent que les gestionnaires d’actifs restent optimistes. Alors que les actifs sous gestion dans ce secteur continuent d’augmenter, de nombreux gestionnaires d’actifs élaborent des plans ambitieux pour saisir la prochaine vague de croissance. Au cours des 3 prochaines années :
- 42% d’entre eux prévoient d’introduire une nouvelle catégorie de produits pour la première fois ;
- 52% comptent élargir leurs réseaux de distribution ;
- 48 % pensent exploiter de nouveaux canaux de distribution.

D’autre part, la recherche indique également qu’une reconfiguration de l’industrie de la gestion de fonds se prépare par voie d’acquisitions : 46% des participants affirment en effet qu’ils évaluent actuellement des opportunités d’acquisition.
De manière générale, le rapport de State Street examine ce qui, selon les gestionnaires d’actifs, constitue aujourd’hui les plus grands risques et les meilleures opportunités pour l’industrie. Ce rapport indique que les gestionnaires doivent s’adapter aux nouveaux besoins de leurs clients, autrement dit, concentrer leur attention sur les stratégies multi-actifs, apporter une plus grande transparence, et personnaliser davantage leur approche. Ils ressentent également une plus grande pression pour réduire les coûts.

Les besoins des investisseurs changent avec une plus grande attention portée au risque :

- 70% des gestionnaires d’actifs interrogés affirment qu’ils doivent repenser leur stratégie commerciale concernant la demande de stratégies multi-actifs.
- 64% indiquent que les exigences accrues en matière de risque et de conformité menacent de détourner les ressources du cœur de métier.
- 96% se disent sous pression pour réduire les coûts.
- 77% affirment qu’ils proposent aujourd’hui aux clients plus de transparence sur le risque et la performance que l’an dernier.
- 61% disent que, par rapport à l’année précédente, les clients réclament une approche plus personnalisée pour les aider à comprendre leurs risques.
- 72% affirment que, par rapport à l’année précédente, leurs conversations avec les clients ont évolué et portent davantage sur le risque.


* Le rapport intitulé « Opportunities for Optimism ? A New Vision for Value in Asset Management »
[Des opportunités d’optimisme ? Une nouvelle vision de la valeur dans la gestion d’actifs], s’appuie sur une enquête de State Street auprès de 400 cadres dirigeants dans l’industrie de la gestion d'actifs. Pays qui ont participé à l’enquête menée par FT Remark en avril et mai 2015 : Australie, Canada, Chine, Allemagne, Japon, Suisse, Royaume-Uni et États-Unis. Les participants gèrent les actifs de clients institutionnels et de particuliers, couvrant les stratégies traditionnelles et alternatives.

www.statestreet.com

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Rentabilité technique des organismes d’assurance-vie et mixtes établis en France

Synthèse de l'analyse de la rentabilité technique des organismes d'assurance-vie et mixtes établis en France, publiée par l'ACPR. - Le secteur de l'assurance-vie a collecté 137 Mds€ de primes en 2017 et a dégagé 6 Mds€ de résultat technique. - Les contrats d'épargne en euros continuent à représenter la plus grande partie du chiffre d'affaires (54% du total) et du résultat technique (55%). Pour autant, compte tenu de la conjoncture actuelle de taux d'intérêt, les assureurs favorisent la...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Les États-Unis se replient sur eux-mêmes, abandonnent leur rôle de gendarme du monde...

Billet mensuel du docteur Leber, fondateur d'ACATIS, société de gestion indépendante allemande. En ce début d'année 2019, un regard sur l'économie s'impose. Un regard sur le bon fonctionnement conjoncturel, sur l'aplatissement de la courbe des taux qui est un signe avant-coureur de récession, sur la guerre mondiale des tarifs douaniers et sur le Brexit en tant qu'élément frein. Un regard enfin sur les passionnantes mutations technologiques, sur la haute rentabilité de nouveaux modèles...