Connexion
/ Inscription
Mon espace

Regain d’image et de confiance du secteur bancaire : une tendance qui se confirme

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

La dernière vague du baromètre Banque Michael Page conforte l’embellie du secteur bancaire : 76% des cadres interrogés ont une bonne image de leur domaine d’activité (vs 68% en 2013) et 57% sont également confiants dans l’évolution du marché de l’emploi (vs 46% en 2013).
Ce retour à l’optimisme se traduit notamment par un taux de satisfaction relativement élevé : 57% de salariés se déclarent satisfaits de leur poste actuel.


Rémunération et périmètre de poste : moteurs de la motivation

Si plusieurs facteurs entrent en compte dans la motivation des salariés, la rémunération reste prioritaire avec une part de 30% sur l’ensemble des critères. Sur ce point, on constate une amélioration de la rémunération en 2015 :

- 49% de salariés ont reçu une augmentation en 2015 (vs 40% en 2014)

- pour 35%, l’augmentation perçue est supérieure à celle de 2014 (vs 20% en 2014 par rapport à celle de 2013)

- 69% ont reçu un bonus (vs 35% en 2014)

D’autres critères restent également fondamentaux pour stimuler la motivation des salariés tels que :

- le périmètre des missions 26%

- l’autonomie 23%

- l’ambiance de travail 20%.

 

Stress au travail : toujours très présent avec de nouveaux enjeux

Si tous les secteurs d’activités sont touchés par la recrudescence du stress au travail, celui-ci reste un enjeu particulièrement important dans le secteur bancaire puisque 85% des salariés déclarent souvent faire face à des situations stressantes.
On note malgré tout que le niveau de stress au travail semble avoir un peu diminué depuis 2014 puisqu’aujourd’hui 66% des salariés déclarent un niveau de stress supérieur ou égal à 7/10 contre 70% en 2014. Parmi les principales sources de stress, on retrouve :

- Les contraintes règlementaires accrues - principal enjeu pour 77% des répondants -, les banques étant de plus en plus sous surveillance et subissant une forte pression du régulateur.

- La pression des résultats 51%.

D’autres facteurs liés aux nouveaux défis et à la mutation des métiers, apparaissent tels que la digitalisation des métiers et des services - enjeu majeur pour 62% des salariés. En effet, si cette révolution numérique offre de nombreuses opportunités, elle redéfinit totalement les rôles et attributions des salariés du secteur : transformation de la relation client (nouveaux services, accessibilité multicanale aux offres maintenant possible sans intermédiaire), reconfiguration des points de contact physique (horaires ouvertures, nouvelles missions…)…


Nouveauté 2015 : la question Senior

Ce baromètre intègre une question inédite sur l’âge auquel un salarié se sent considéré comme Senior :  RESULTAT SURPRENANT : les salariés placent le curseur du ralentissement de leur carrière à 44,2 ans, soit à près de 20 ans de leur départ présumé à laretraite !

Dans un secteur pourtant très à la pointe sur les volets RH : accessibilité, diversité, mobilité… il semble qu’il reste quelques progrès à faire sur la politique RH à destination des « seniors ».

www.michaelpage.fr

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Sfaf : le catalogue des formations 2019 est en ligne

Les nouveautés du catalogue 2019 :  Une rubrique Analyse Extra Financière, avec les formations- Enrichir l'analyse financière par l'ESG- La Gouvernance ou ce qui fait la différence sur le long terme- L'investissement responsable et à impact sociétal Mais aussi des séminaires sur …- Les principes de l'analyse crédit- Une initiation au Big Data et à l'IA dans la finance Enfin, de nouvelles formations en lien avec l'actualité réglementaire…- Comprendre et appliquer la directive MIFID II-...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
10ème Observatoire des Offres Publiques

Publié par EY, les résultats de cette nouvelle édition recense et analyse l'ensemble des offres publiques intervenues sur les actions de sociétés cotées en France, déclarées conformes en 2018 par l'AMF.  A cette analyse s'ajoute celle de l'évolution des marchés Paris de la cotation sur la place de Paris (introductions en bourse, retraits de cote, réformes, …) ainsi que le recensement des principales augmentations de capital sur le marché boursier français. 22 offres publiques portant sur des...