Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les Français et les courtiers d’assurances

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

La CSCA* (Chambre Syndicale des Courtiers d’Assurances) s’est intéressée à la façon dont les particuliers choisissent leurs solutions d’assurances dans une étude menée avec l’institut CSA.  Quels acteurs sollicitent-t-ils ?  La règlementation a-t-elle un impact sur leur démarche ?  Quelle image ont-ils du courtier d’assurances** ?...

« L’étude révèle des résultats étonnants ! », commente Hervé Houdard, Président de la CSCA.

- Pour souscrire un contrat d’assurance personnel ou professionnel, 70% des Français font d’abord appel à une compagnie d’assurance, devant l’entourage pour 45%, un comparateur d’assurances 44%, un banquier 22%, une revue ou un site d’information 15%, ou un courtier d’assurances 14%.

- Si le recours à un courtier** reste relativement confidentiel, la profession bénéficie d’une notoriété solide : 88% ont déjà entendu parler des courtiers et 56% identifient bien leur utilité.

- Pour les Français qui connaissent le courtage d’assurance, 75% estime qu’ils proposent des solutions adaptées à leurs besoins et 73% qu’ils donnent des conseils de qualité.

- Leur opinion est plus contrastée mais reste majoritairement positive quand on leur demande si les courtiers sont indépendants pour 68%, s’ils agissent dans l’intérêt des assurés 60% ou s’ils sont dignes de confiance 57%.

- Dans le cadre de leur dernière souscription de contrat d’assurances, 87% déclarent avoir trouvé l’offre la mieux adaptée à leur besoin et budget, et 12%pensent le contraire.

Sur l’impact de la réglementation qui touche la distribution et la vente d’assurances, les Français se montrent circonspects :
- 52% estiment qu’elle a un impact positif (rassurant et sécurisant pour le consommateur,
- 15% qu’elle a un impact négatif (complexification des démarches, perte de temps)
- 33% ni l’un ni l’autre.
L’impact négatif est plus important chez les commerçants et chefs d’entreprise pour 40% et chez les jeunes de 18 à 24 ans 20%.

*La CSCA est l’unique organisation représentative du courtage d’assurance en France. En savoir plus : www.csca.fr

**Le courtier d’assurance : 
- Ils ne vendent pas de produit mais aident leur client en recherchant la solution d’assurances la plus adaptée à leurs besoins. Indépendants, ils jouent un rôle de conseil, négocient les meilleurs tarifs et peuvent innover en combinant des solutions sur mesure.
- En France, 3 500 cabinets exercent le courtage d’assurances à titre d’activité principale.
- Le montant des primes générées par la clientèle du courtage représente 25 Mds€.

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation