Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les Français et les courtiers d’assurances

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

La CSCA* (Chambre Syndicale des Courtiers d’Assurances) s’est intéressée à la façon dont les particuliers choisissent leurs solutions d’assurances dans une étude menée avec l’institut CSA.  Quels acteurs sollicitent-t-ils ?  La règlementation a-t-elle un impact sur leur démarche ?  Quelle image ont-ils du courtier d’assurances** ?...

« L’étude révèle des résultats étonnants ! », commente Hervé Houdard, Président de la CSCA.

- Pour souscrire un contrat d’assurance personnel ou professionnel, 70% des Français font d’abord appel à une compagnie d’assurance, devant l’entourage pour 45%, un comparateur d’assurances 44%, un banquier 22%, une revue ou un site d’information 15%, ou un courtier d’assurances 14%.

- Si le recours à un courtier** reste relativement confidentiel, la profession bénéficie d’une notoriété solide : 88% ont déjà entendu parler des courtiers et 56% identifient bien leur utilité.

- Pour les Français qui connaissent le courtage d’assurance, 75% estime qu’ils proposent des solutions adaptées à leurs besoins et 73% qu’ils donnent des conseils de qualité.

- Leur opinion est plus contrastée mais reste majoritairement positive quand on leur demande si les courtiers sont indépendants pour 68%, s’ils agissent dans l’intérêt des assurés 60% ou s’ils sont dignes de confiance 57%.

- Dans le cadre de leur dernière souscription de contrat d’assurances, 87% déclarent avoir trouvé l’offre la mieux adaptée à leur besoin et budget, et 12%pensent le contraire.

Sur l’impact de la réglementation qui touche la distribution et la vente d’assurances, les Français se montrent circonspects :
- 52% estiment qu’elle a un impact positif (rassurant et sécurisant pour le consommateur,
- 15% qu’elle a un impact négatif (complexification des démarches, perte de temps)
- 33% ni l’un ni l’autre.
L’impact négatif est plus important chez les commerçants et chefs d’entreprise pour 40% et chez les jeunes de 18 à 24 ans 20%.

*La CSCA est l’unique organisation représentative du courtage d’assurance en France. En savoir plus : www.csca.fr

**Le courtier d’assurance : 
- Ils ne vendent pas de produit mais aident leur client en recherchant la solution d’assurances la plus adaptée à leurs besoins. Indépendants, ils jouent un rôle de conseil, négocient les meilleurs tarifs et peuvent innover en combinant des solutions sur mesure.
- En France, 3 500 cabinets exercent le courtage d’assurances à titre d’activité principale.
- Le montant des primes générées par la clientèle du courtage représente 25 Mds€.

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Amundi devient seul actionnaire de la fintech Anatec

Leader de la gestion d'actifs en Europe avec plus de 1 400 Mds€ d'actifs sous gestion, Amundi rachète la totalité du capital de la fintech Anatec, plateforme d'agrégation de conseil et d'épargne digitale développée sous la marque WeSave, dont elle détenait jusqu'à présent 49%. Cette transaction s'inscrit pleinement dans la stratégie digitale du Groupe Amundi. En élargissant sa gamme de solutions, elle renforce sa capacité à servir ses clients distributeurs avec une approche ouverte et agile,...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Nominations Secteur Patrimoine & Finance

Michel Dinet, Directeur du Développement de Richelieu Gestion Agé de 53 ans, Michel Dinet rejoint l'équipe dirigée par Christophe Boulanger, Directeur Général de Richelieu Gestion, qui déclare « […] L'arrivée de Michel traduit la volonté affirmée de Richelieu Gestion de donner une place centrale aux acteurs de proximité de l'épargne dans son développement. Fort de sa connaissance très fine de leurs attentes, de sa volonté permanente de traduire leurs besoins en solutions, il sera un...