Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le rallye des marchés actions se poursuit, avec un peu plus de volatilité

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Une analyse de l’équipe de CMC Markets France

La perspective d’annonces importantes cette semaine -  entre le comité de politique monétaire de la Fed aux Etats Unis, la publication du PIB américain et une salve de résultats d’entreprises de part et d’autre de l’Atlantique - ne semble pas effrayer les marchés boursiers. Si le CAC 40 évolue ce mardi en territoire légèrement négatif, l'indice a atteint hier son point haut annuel en séance, tandis que les Bourses américaines enchaînaient de nouveaux records absolus (le Nasdaq flirte actuellement avec les 5 100 points, pour un PER proche de 21,5x les résultats à 12 mois, qui ne paraît pas déraisonnable en comparaison aux standards historiques).

Les investisseurs saluent surtout les résultats d’entreprises aux Etats-Unis, jusqu’ici moins mauvais qu’anticipés. L’essentiel des publications se révèle finalement de relativement bonne facture (Microsoft, Amazon, Google, Apple), malgré l’effet pénalisant d’un dollar élevé pour bon nombre d’activités. 40% des entreprises du S&P 500 ont publié leurs résultats trimestriels et, en moyenne, le recul des bénéfices s’établit à 2,8% contre près de 5% initialement anticipé par le consensus pour l’ensemble du S&P 500. Les compagnies américaines ont donc fait preuve d’une forte résilience.


Vers un Statu quo de la Fed qui « rassure » les marchés

Les investisseurs « achètent » aussi l’hypothèse (la plus crédible), d’une forme de statu quo de la part de la Réserve fédérale, qui devrait confirmer le maintien de conditions monétaires avantageuses, c’est-à-dire des taux bas, pendant encore plusieurs mois. La banque centrale ne se risquera pas à formaliser le calendrier du resserrement monétaire, alors même que la reprise économique américaine perd de la vitesse (une phase somme toute logique, puisque le cycle de reprise américain est plus mature qu’en Europe), en témoigne la publication de l’indice PMI Markit américain du secteur des services, en recul en avril par rapport au mois précédent.

La poursuite de la hausse des marchés n’est toutefois pas dénuée de volatilité. Après un premier trimestre sans accroc majeur et sans réel mouvement d’aversion au risque, les indices de volatilité implicite se sont légèrement tendus ces dernières semaines. L’enlisement des négociations quant à au refinancement de la Grèce – après l’échec du dernier Eurogroupe, le Premier ministre grec a remanié son équipe de négociations avec les créanciers - a joué en faveur du regain de volatilité. Pour autant les marchés actions européens continuent d’attirer massivement les flux de capitaux, au détriment de leurs homologues américains. L’arbitrage des investisseurs est fondé sur la conviction que « l’alignement des planètes » en zone euro (abondance de liquidités grâce au quantitative easing de la BCE, euro et taux d’intérêt durablement faibles, redémarrage de l’activité économique) va continuer à soutenir la progression des Bourses européennes.

http://www.cmcmarkets.fr/fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....