Connexion
/ Inscription
Mon espace

Secret d’affaires : le parlement Européen vote pour la protection des lanceurs d’alertes

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Le rapport de Michèle Rivasi, députée européenne écologiste, sur les secrets d’affaires en Commission Industrie, Recherche et Énergie (ITRE), a été voté à une large majorité le 14 avril. Celui-ci sera transmis à la Commission des Affaires Juridiques (JURI) qui devra elle-même rendre un rapport sur la directive concernant les secrets d’affaires, en se basant sur l’avis de la Commission ITRE. La Commission européenne avait proposé cette directive sous prétexte de lutter contre l’espionnage industriel et de protéger l’innovation dans les PME, mais ce texte menace la liberté d’information, la mobilité des travailleurs et pourrait favoriser le recours abusif à des pratiques anti-concurrentielles.


À l’issue du vote de son rapport, 
Michèle Rivasi ne cache pas sa satisfaction 

« Cette directive étant un cheval de Troie inquiétant les libertés fondamentales des Européens, je me félicite d’avoir su convaincre les autres groupes politiques de bien prendre en compte les risques qu’un tel texte pourrait provoquer. En effet, les entreprises pourraient s’en servir pour poursuivre en justice quiconque s’approprierait et divulguerait ces données à caractère confidentielles, un risque qui avait suscité un émoi particulier en France lors du vote de la loi Macron. La mobilisation des journalistes avait payé et permis le retrait de l’article 28 concernant les secrets d’affaires.
Cette directive européenne pourrait non seulement concerner les journalistes, mais aussi les travailleurs, les lanceurs d’alerte et les entreprises.

L’enjeu pour les écologistes était de garantir :
- que les institutions publiques puissent demander la révélation de ces secrets d’affaires pour les divulguer dans le cadre de leur mandat public. Ainsi, toute information requise par la loi ne pourrait pas être protégée sous prétexte de secrets d’affaires.
que le processus d’ingénierie inverse ne soit pas jugé illicite et puisse favoriser l’innovation ouverte et ses retombées positives pour la société.
- que les salariés utilisant des secrets d’affaires ne puissent être poursuivis en justice que dans les deux ans suivant la fin de leur fonction dans l’entreprise où ils ont acquis ces données confidentielles (les États membres veulent pousser cette période à 6 ans). Une disposition qui n’empêche pas la mobilité des travailleurs, véritable facteur d’innovation.
- qu’en cas de procès, ce soit au plaignant de prouver qu’il y a eu acquisition et divulgation illicite de secrets d’affaires, et non l’inverse comme c’était proposé par la Commission européenne. Et aussi que des compensations intégrales soient reversées aux accusés à tort, afin d’empêcher que des multinationales dissuadent leurs petits concurrents d’innover en les poursuivant de manière abusive en justice.
- que la divulgation de secrets d’affaires effectués dans l’intérêt public soit considérée licite et que les lanceurs d’alerte puissent révéler des scandales directement à la presse, et non aux autorités compétentes comme certains le souhaitaient (dans ce cas-là, la corruption ou les conflits d’intérêts auraient pu empêcher leur révélation publique). C’est chose faite en Commission ITRE.

Il faut maintenant que la Commission des Affaires Juridiques intègre dans son rapport ces dispositions vitales pour la démocratie, les travailleurs et les industries européennes. J’invite la société civile à peser de tout son poids pour y parvenir, sinon ce seront les lobbies qui décideront à leur place !  »

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...