Connexion
/ Inscription
Mon espace

Succès pour les 18ème Rencontres Patrimoniales de Cyrus Conseil.

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

« Patrimoine et marchés boursiers en 2013, quelles stratégies adopter ? », thème des  18ème  Rencontres Patrimoniales de Cyrus Conseil qui ont réuni plus de 500 clients, Salle Gaveau, le 22 novembre.

Une conférence qui s’est ouverte sur deux constats :

- La France est sur le podium des pays les plus fiscalisés dans le monde et occupe la 165ème place sur 185 pour la compétitivité fiscale !

La baisse continue du rendement de l’argent sans risque.

La combinaison de ces deux événements conduit à un effet de ciseaux qui ouvre une période de rendement négatif du capital après impacts de l’inflation et de la fiscalité. Ainsi en quelques années, nous venons de vivre une révolution silencieuse pour la gestion d’un patrimoine.

Tiercé gagnant en matière de stratégie patrimoniale :

Valoriser son capital et fuir les revenus subis, favoriser les contrats d’assurance vie et de capitalisation, ainsi que les PEA,

La transmission : privilégier la combinaison donation avec réserve d’usufruit et création de société civile, pour garder le contrôle sur le patrimoine et tenir compte de l’allongement de la durée de la vie,

L’immobilier : étudier en priorité les solutions telles que la location meublée, l'acquisition de nue propriété et les clubs deals (achat en bloc à plusieurs investisseurs). « Endettezvous quand vous le pouvez, les taux n’ont jamais été aussi bas et c’est la meilleure protection en cas de reprise de l’inflation ! ».

Pour les entrepreneurs, le seul havre de paix fiscale reste la transmission familiale et le Pacte Dutreil.

Stratégies d’investissement. Les experts asset managers présents, Invesco, Rothschild et Compagnie Gestion, Fidelity et Invest AM, ont été unanimes pour privilégier en 2013 les actions à toute autre classe d’actifs afin de capter la performance dans les prochaines années. « La patience, ça ne coûte pas cher ! » Ces derniers ont mis en garde les investisseurs sur la bulle qui se crée sur les obligations d’Etat. Ils ont préconisé de diversifier les investissements par zone géographique et thématique en étant « mobile » entre les classes d’actifs.

« Pour 2013, la stratégie prudente que nous conseillons a pour objectif de diversifier les fonds en euros, et de se structurer autour des fonds patrimoniaux flexibles, de certains fonds obligataires (High Yield…) et de produits structurés à capital protégé. L’objectif de rendement attendu sera de l’ordre de 5 à 6% ». Président de Groupe Cyrus, Meyer Azogui conclut « nous assistons réellement à la fin d´une époque. Il faudra diversifier les classes d´actifs d’avantage que par le passé et accepter de prendre un peu plus de risques pour protéger son patrimoine de l’inflation et de la fiscalité ».

 

 

Lire la suite...


Articles en relation