Connexion
/ Inscription
Mon espace

Flux de capitaux et valorisation des actifs du 1er trimestre 2015

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Synthèse du rapport BBVA Research*

Au cours du 1er trimestre, la divergence des politiques monétaires et l’appréciation continue du dollar ont représenté les principaux catalyseurs des flux de capitaux. Nos modèles démontrent que le processus de réallocation d’actifs est encore très important. Si les facteurs économiques globaux constituent toujours des facteurs clés pour l’orientation des flux et la valorisation des actifs, nous assistons aussi à l’émergence de facteurs locaux.
Les flux d’investissement vont continuer à s’ajuster à ces situations, mais de façon plus modérée qu’il y a quelques mois. Notons que les actifs russes se sont distingués par le net rebond de leur valorisation, néanmoins quelques risques sont encore présents sur ce marché.  

Principaux catalyseurs
- Des politiques monétaires en voie de divergence
- USD : forte appréciation contre l’ensemble des devises
- Les prix du pétrole au plus bas

Flux de capitaux
- Quelques signes en faveur d’un léger ralentissement des flux de capitaux au 1er trimestre 2015
- Une poursuite du mouvement de réallocation des marchés émergents vers les marchés développés, mais de façon plus modérée
- Une recherche temporaire de “flight to quality” au 1er trimestre 2015, suivie par une recherche de rendement  

Prix des actifs
- La politique monétaire de la BCE a contribué au repli de l’euro, tandis que l’impact de la politique de la Fed sur les pays émergents reste inégal
- Les divergences sur les marchés actions s’expliquent notamment par l’appréciation du dollar et la différenciation des politiques monétaires
- Les primes de risque (CDS) continuent à s’apaiser

Perspectives & analyses
- Les flux des portefeuilles investis sur les marchés émergents redeviennent neutres après quelques corrections. Les marchés développés sont en train d’entrer en territoire de survalorisation
- Les actifs adossés au dollar et les devises en situation de stress
- En Russie, les actifs (et les flux de capitaux) ont partiellement rebondi, mais les investisseurs doivent rester prudents 

*Auteurs du rapport : Gonzalo De Cadenas Santiago, Alvaro Ortiz Vidal-Abarca, Sonsoles Castillo, Cristina Varela, Alejandro Neut etIrene Roibas

http://www.bbva.fr/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...