Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les Français et la Bourse : plus on connaît, plus on aime

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Avec 45,8 Mds€ de dividendes versés par les entreprises du CAC 40 en 2014, on est tenté de se demander pourquoi les Français n’investissent pas davantage en Bourse. Six grandes sociétés cotées et seize institutions de Place en sont convaincues et se sont engagées au sein de l’Observatoire des Actionnaires d’Avenir - une dynamique lancée par Capitalcom en 2014 - avec l’objectif de stimuler l’actionnariat individuel en France, nécessaire au développement des entreprises françaises.

L’enquête conduite par l’Observatoire des Actionnaires d’Avenir auprès de trois échantillons représentatifs de la société civile, des actionnaires salariés et des actionnaires individuels en France, révèle une relation complexe entre la Bourse et les Français, et vont à l’encontre d’un grand nombre de stéréotypes :

1/ Tous fiers d’être actionnaires
Contre toute attente, les Français ont une perception positive du rôle des actionnaires et pour cette raison, plus de 60% d’entre eux seraient fiers de le devenir.

2/ La relation entre la Bourse et l’entreprise est un mystère
Les Français ont une image très différente des entreprises et de la Bourse, dont ils comprennent mal le rôle et la relation à l’économie réelle.

3/ Il faut expliquer le risque aux Français
Les grandes entreprises françaises sont plutôt performantes et rentables, selon les Français. Cependant, ils renoncent à y investir du fait de leur aversion au risque, de leur méconnaissance du fonctionnement de la Bourse et de la complexité qu’ils en perçoivent.


Les Français classent le placement en actions au 3ème rang des placements les plus rentables (12%), loin derrière l’immobilier (37,7%) et l’assurance-vie (21,7%). Il s’avère pourtant être le placement le plus rémunérateur à long terme : 6,6% par an pour des titres conservés entre 1988 et 2013, dividendes réinvestis. Un chiffre qui peut expliquer qu’une large majorité des actionnaires individuels se déclarent beaucoup plus satisfaits des performances de leurs placements que les Français.

Au final, 34% des Français sont satisfaits des performances de leur épargne… et 61% seraient fiers d’être actionnaires.


Accéder à l’intégralité de l’enquête via :
http://www.capitalcom.fr/wp-content/uploads/2015/04/03042015_CP_OAA.pdf

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation