Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Immobilier : « Banques recherchent profils haut-de-gamme pour relation de long terme »

Au 1er trimestre 2015, les taux les plus avantageux ont particulièrement profité aux renégociations de prêt et secundo-accédants affichant soit un bon niveau d’apport soit des revenus élevés. Pour la première fois, les primo-accédants sont minoritaires dans le baromètre Vousfinancer.com des « Chouchous des banques ». Si les taux sont actuellement historiquement bas, emprunter à moins de 2% sur 20 ans est actuellement réservé aux profils dit « premium », particulièrement convoités par les banques. .

Dans cette 4ème édition, les taux négociés atteignent de nouveaux records, en baisse de 0,50 point en moyenne par rapport au dernier trimestre 2014. Si les taux moyens atteignent actuellement 2,30% sur 20 ans, à Grenoble ou à Lyon, il est possible d’emprunter à 1,79%, sous conditions, contre 2,34% en septembre 2014.

Toutefois la plupart des emprunteurs qui bénéficient de ces taux records sont d’excellents profils, dits « premium » ou « VIP » : des couples de cadres ou professions libérales, secundo-accédants, avec 20 à 30% d’apport... « Même si les taux sont historiquement bas et les prix orientés à la baisse, ce sont finalement les beaux profils qui en profitent le plus car, compte tenu du contexte économique, les primo-accédants restent attentistes et diffèrent - à tort - leur projet d’achat… » explique Jérôme Robin, président et fondateur de Vousfinancer.com.  «  En outre, les banques se livrent à une forte concurrence pour capter des profils haut-de-gamme qui, en domiciliant leurs revenus ou en rapatriant leur épargne, leur apportent les ressources dont elles ont besoin dans leur bilan pour continuer à prêter » complète-t-il.


Des décotes importantes en fonction des contreparties

Si les banques prêtent actuellement à des taux très bas, les écarts selon les profils se creusent, notamment en raison des décotes accordées par certains établissements pour les meilleurs d’entre eux. « Si les marges restent convenables même à ces niveaux de taux, les banques sont de plus en plus attentives à la rentabilité des prêts qu’elles accordent et seront plus enclines à proposer des taux exceptionnels aux emprunteurs avec une plus forte valeur ajoutée potentielle » constate Sandrine Allonier, responsable des relations banques chez Vousfinancer.com. Au total, dans certaines banques les décotes peuvent atteindre jusqu’à 0,50 point sur le taux de base.


Des renégociations toujours plus nombreuses

Au 1er trimestre 2015, les renégociations de crédit représentent 40% des dossiers de crédits concrétisés chez Vousfinancer.com. Ce type de dossiers est également en tête du baromètre des « Chouchous » avec la possibilité d’obtenir 1,79% sur 20 ans à Grenoble ou à Lyon, où une banque notamment cherche à capter ce type de clientèle à la recherche de bonnes conditions financières. « Avec les nouvelles baisses de taux que nous constatons mois après mois, de nouveaux crédits sont potentiellement concernés par une renégociation… Ceux qui ont été souscrits à plus de 3,5%, même en 2013, peuvent avoir intérêt à être renégociés cette année. Et ce mouvement n’est pas près de se terminer : l’opération de rachat d’actifs de la Banque centrale européenne et le niveau record des taux d’emprunt d’Etat nous permettent d’anticiper. Les banques devraient continuer à pratiquer une politique de taux attractive, au moins jusqu’à la fin de l’année » conclut Jérôme Robin.

http://www.vousfinancer.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation