Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les entreprises familiales sont-elles sous endettées ?

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Avec sa dernière publication intitulée « Endettement des entreprises familiales : vers un nouveau paradigme », l’EDHEC Family Business Centre et l’EDHEC Financial Analysis and Accounting Research Centre invitent les entreprises familiales à réviser leurs conjectures concernant leurs taux d’endettement.

Déterminer le niveau optimal d’endettement relève de la quête du Graal, tant pour le monde des entreprises que l’univers académique. En effet, la crise qui sévit depuis 2008 a renforcé l’attrait pour ce sujet, compte tenu de la raréfaction des ressources financières et de la baisse de rentabilité des entreprises, qui réduit à due concurrence l’autofinancement.

Dans un tel contexte, de nombreuses sociétés familiales en quête de croissance se sont retrouvées confrontées à une problématique structurante :
- Les caractéristiques intrinsèques des entreprises familiales justifient-elles un niveau d’endettement structurellement inférieur à celui observé chez leurs pairs non familiaux ?
- Au regard du niveau actuel historiquement bas des taux d’intérêts, les entreprises familiales sont-elles suffisamment endettées ?
- Les classiques paradigmes sur la structure financière ne sont-ils pas fragilisés dans ce nouvel environnement de taux ?

Pour traiter cette problématique, il est nécessaire selon l’EDHEC, de repenser la théorie financière moderne en considérant deux dimensions additionnelles : la pérennité de l’entreprise et celle de son contrôle. Dès lors, le traditionnel critère de décision de la structure financière reposant sur le couple rendement-risque est relégué au second plan, la double contrainte de pérennité étant prioritaire sur toutes les décisions. A cet effet, les auteurs analysent les critères présidant au choix de la structure financière des entreprises familiales, puis mettent en exergue les éléments explicatifs de cette structure financière.

Dans le nouveau contexte historiquement bas des taux d’intérêts où certaines entreprises familiales se financent à un coût inférieur à 1% par an sur une période de 5/7 ans, le paradigme de la détresse financière devient probablement moins contraignant. Cette étude répond ainsi à la question de savoir si les entreprises familiales sont suffisamment endettées.

Plus d'information : http://www.edhec-family-business.fr

 

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Bpifrance signe une convention pour accompagner les entreprises à impact social

Christophe Itier, Haut-Commissaire à l'Economie Sociale et Solidaire et à l'innovation sociale, a signé avec Bpifrance une convention de partenariat d'une durée de 3 ans visant à renforcer leur coordination pour accompagner le développement et la croissance des entreprises à impact social. Représentant plus de 200 000 entreprises, 2,3 millions de salariés et près de 10% du PIB en France, ce secteur constitue un levier majeur pour répondre de façon concrète aux défis sociétaux d'aujourd'hui et...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Appétence des ETI pour les dispositifs d’épargne salariale et retraite

Amundi, n°1 de l'épargne salariale et retraite en France publie, en partenariat avec le Groupe RH&M1, et le concours d'Audirep2, le baromètre 2018 consacré à la politique de rémunération et d'avantages sociaux des Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI). Cette nouvelle étude montre que les dispositifs d'épargne salariale et retraite sont au cœur des politiques de ressources humaines de pratiquement toutes les ETI interrogées. 97% des ETI proposent plus de 4 dispositifs d'Epargne Salariale &...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
La création d’entreprise ou d’activité, une envie qui anime près d’1 Européen sur 2

Avec 28% d'intention de création, la France a une marge de progression considérable ! Des résultats issus d'une enquête OpinionWay menée pour la 1ère fois à l'échelle européenne par l'Union des Auto-Entrepreneurs et des Travailleurs Indépendants (UAE) auprès de 5114 européens, dans 5 pays : France, Royaume-Uni, Allemagne, Espagne et Pologne. I - Une vraie dynamique de la création d'entreprise et du travail indépendant en France et en Europe Avec 28% de français désireux de créer, reprendre...