Connexion
/ Inscription
Mon espace

Croissance et richesse mondiale : la vision des entrepreneurs

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Intitulée « Croissance et richesse mondiale : la vision des entrepreneurs, leurs challenges, leurs besoins », l’étude publiée par Société Générale Private Banking et Forbes Insights*, examine si les conditions sont favorables à la croissance économique, pour bâtir et investir dans leurs entreprises et créer des emplois. 

Les entrepreneurs se trouvent face à des défis différents à travers le monde et présentent des avis contrastés sur le rôle des gouvernements dans l’économie. Parmi les grandes tendances identifiées cette année :

1/ Les Européens sont ceux qui manifestent le moins de confiance envers l’économie de leur propre pays : 36% la considère comme faible. En revanche, ils voient dans l’Europe, pour la décennie à venir, le lieu d’une création de richesse supérieure à toutes les autres régions – à l’exception de la Chine.
Ce sont également les Européens qui portent le regard le plus critique sur leur gouvernement : 67%  considèrent les politiques actuelles contraires aux intérêts des entreprises et 39% la bureaucratie comme le principal obstacle à leur activité.


2/ Le reste du monde

Les Asiatiques sont les entrepreneurs les plus enthousiastes à propos de l’économie de leurs pays (73%), de leur région (72%) et du monde (61%). À leurs yeux, les principaux créateurs de richesse sont les champions nationaux (60%) et les multinationales (49%).

Les entrepreneurs d’Amérique du Nord jettent un regard bien plus optimiste sur l’économie de leur pays et de leur région - 63% la considère excellente - que sur l’économie mondiale, avec 39% qui l’estime en mauvais état.

Au Moyen-Orient et en Afrique, ils sont confiants dans la conjoncture économique de leurs pays : 57% la qualifie d’excellente, alors que leur opinion est plutôt neutre sur l’économie de leur région (43%) et du monde dans son ensemble (50%).

Société Générale Private Banking a des liens forts avec l’univers des grandes fortunes, qui se construisent très souvent au travers d’activités entrepreneuriales. Exigeant une expertise en gestion de fortune, cette clientèle entrepreneuriale internationale s’intéresse de plus en plus aux solutions de banque d’investissement qui sont accessibles par l’intermédiaire de leur banque privée, telles que le private equity, les fusions et acquisitions, les marchés primaires ou l’immobilier.
 

Télécharger l’étude complète /  https://www.privatebanking.societegenerale.com/fr/etude-forbes-insights-2015

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...