Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les nouvelles technologies révolutionnent la relation Investisseurs/Conseillers financiers

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Telle est la conclusion de l’étude Accenture, qui s’appuie sur une enquête menée auprès de 1 200 investisseurs européens issus de la « Génération D » (ou « Génération Digitale ») : des européens, à moyens et hauts revenus, qui investissent leur patrimoine ou souhaitent le faire et qui sont adeptes du numérique. L’étude révèle que ces investisseurs et potentiels investisseurs plébiscitent les nouvelles technologies qui leurs permettent d’améliorer leurs connaissances en matière de placements et qui leurs offrent des fonctionnalités de planification avancée et d’analyse de scénarios.

Les sociétés de gestion de patrimoine qui feront la différence seront celles à même de proposer de tels outils à leurs clients et de repenser leur modèle économique pour mieux répondre aux besoins des investisseurs traditionnels, comme de ceux qui souhaitent gérer de manière plus autonome leurs placements.

Selon l’enquête, 27% des investisseurs ont changé de conseillers financiers pour avoir accès à de nouveaux outils ou services numériques. L’étude montre également que les nouvelles technologies qui « font vraiment la différence » et peuvent influencer le choix d’un gestionnaire plutôt qu’un autre, sont celles qui aident les investisseurs à cerner leurs objectifs à long terme, à planifier leur retraite et/ou leur succession et à placer automatiquement leurs actifs, tout en leur offrant une vision à 360 degrés de leurs comptes bancaires. Par ailleurs, 25% des investisseurs européens les plus fortunés déclarent qu’ils n’hésiteraient pas à changer de prestataire s’ils ne pouvaient obtenir le service ou l’outil en ligne qu’ils désirent.

Les outils les plus appréciés par les investisseurs français sont, à 64%, ceux qui leur permettent de réduire les frais de transaction et les honoraires, à 40% d'accéder plus facilement à leurs comptes, ou d'entrer plus aisément en contact avec leurs conseillers (40%). Leur demande porte sur un accompagnement à la fois numérique et humain.


Des investisseurs européens de plus en plus autonomes

La majorité des investisseurs français continuent de privilégier les canaux plus traditionnels pour communiquer avec leurs conseillers, indépendamment des différents outils numériques mis à leur disposition. Les personnes interrogées en France déclarent, à 73%, préférer les entretiens en tête-à-tête avec leurs conseillers financiers, 78% optent pour des communications téléphoniquesplutôt que pour des canaux numériques et les réseaux sociaux et 90% admettent qu'une relation basée sur le « tout numérique » ne serait pas efficace.


Les sociétés ont tout à gagner à former la « Génération Digitale »

Dans 40% des cas, les jeunes sondés en Europe (22 à 32 ans) se définissent comme des investisseurs « traditionnels », contre 23% pour ceux de la Génération X (33 à 47 ans) et 34% pour ceux issus du baby-boom (48 à 65 ans). Seuls 21% des jeunes issus de la Génération Y se disent être des investisseurs avertis, soit près de 20 % de moins que les baby-boomers et les personnes issues de la Génération X (38 %). Par ailleurs, les plus jeunes, en particulier ceux qui appartiennent aux catégories les plus aisées, expriment leur volonté de disposer de nouvelles technologies leur permettant de se familiariser aux problématiques financières : 38% d'entre eux affirment être « très » voire « extrêmement » soucieux d'améliorer leurs connaissances en matière d'investissement, et 43% souhaitent mieux comprendre les mécanismes et les stratégies d'investissement. En outre, si, d'après l'enquête, les plus jeunes sont ceux qui se méfient le plus et se montrent peu satisfaits des services fournis par les conseillers financiers, ce sont également ceux qui accordent le plus d'importance aux contacts avec ces mêmes conseillers.


Le pôle Wealth and Asset Management d'Accenture offre des services technologiques, de conseil en gestion et d'externalisation aux établissements financiers,
et compte parmi ses clients 10 gestionnaires de patrimoine qui officient à l’international et 7 des 10 plus grands gestionnaires d'actifs au monde.
Accéder à l’intégralité de l’étude
http://www.accenture.com/us-en/Pages/insight-generation-d-europe-investor-survey-wealth-management.aspx

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Rentabilité technique des organismes d’assurance-vie et mixtes établis en France

Synthèse de l'analyse de la rentabilité technique des organismes d'assurance-vie et mixtes établis en France, publiée par l'ACPR. - Le secteur de l'assurance-vie a collecté 137 Mds€ de primes en 2017 et a dégagé 6 Mds€ de résultat technique. - Les contrats d'épargne en euros continuent à représenter la plus grande partie du chiffre d'affaires (54% du total) et du résultat technique (55%). Pour autant, compte tenu de la conjoncture actuelle de taux d'intérêt, les assureurs favorisent la...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Nominations Secteur Patrimoine & Finance

Michel Dinet, Directeur du Développement de Richelieu Gestion Agé de 53 ans, Michel Dinet rejoint l'équipe dirigée par Christophe Boulanger, Directeur Général de Richelieu Gestion, qui déclare « […] L'arrivée de Michel traduit la volonté affirmée de Richelieu Gestion de donner une place centrale aux acteurs de proximité de l'épargne dans son développement. Fort de sa connaissance très fine de leurs attentes, de sa volonté permanente de traduire leurs besoins en solutions, il sera un...