Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Festival] 17e édition de Caméras des Champs : l'agriculture familiale à l'honneur

BE - Culture & Société
ABONNÉS

En 2015, le festival international du film documentaire sur la ruralité Caméras des Champs fête sa 17e édition qui se déroulera du 28 au 31 mai avec un focus particulier - sous forme de deux soirées spéciales - sur l'agriculture familiale, et ce en lien avec l'année de l'Agriculture Familiale décrétée par les Nations Unies. Pour la partie compétition, 18 films seront proposés autour de sujets actuels qui montreront au public le monde rural sous des aspects variés, parfois méconnus, mais aussi questionneront et inviteront la salle à débattre. Tel est le principe de la manifestation qui souhaite tout autant être citoyenne que vectrice d'images des campagnes françaises et à l'étranger. Regard sur la compétition 2015, reflet d'une société où les enjeux autour des questions rurales ne cessent d'évoluer.

Faut-il encore parler de ruralité ?

Après un long silence sur l'état des campagnes, les sociologues,géographes et statisticiens se penchentdésormaisavec micros et calculettes sur la ruralité. Faut-il d'ailleurs encore utiliser ce terme ? Certains n'hésitent pas à direque,dans notre monde désormais global, il n'y a plus de ruraux, et que tout le monde, par ses modes de consommation, ses modes de penséeetses réseaux, vit dans une culture urbaine, enterrantpar là même un monde rural en voie de fossilisation. Les fractures auraient glissé. La campagne ne s'opposerait plus à la ville et il n'y aurait plus qu'une cassure entre riches des cœurs urbains et nouveaux prolétaires des marges, des périphéries métropolitaines.

Les films que reçoit le festival n'ont jamais, dans leur très grande majorité, opposé le mode de vie des villes à celui des campagnes. Pas plus qu'ils n'ont véritablement montré l'expansion de la culture urbaine en milieu rural, au contraire. Les campagnes n'échappent pas à ces fractures et les dernies rapports montrent que, malgré les changements structurels récents comme l'exode urbain et le gonflement des zones périurbaines, les ruraux demeurent globalement défavorisés.

C'est d'ailleurs ce que les réalisateurs disent dans leurs films. Mais ils poussent leur analyse plus en avant et insistent sur la spécificité des mondes ruraux divers, sur leurs caractères propres, leurs singularités, y compris dans les zones de néo-ruralité. Bien sûr le monde des campagnes n'est pas en marge des évolutions du monde et du « village global ». Il ne l'a jamais été, ni en France, ni ailleurs, y compris dans les continents éloignés. L'histoire nous enseigne que par sa fonction nourricière, ses échanges marchands et ses flux démographiques, la campagne a été liée à la ville de tout temps. A présent ce qui change c'est l'échelle et la vitesse.

Les documentaristes ruralistes sont le baromètre des préoccupations du moment. Certes la tendance demeure de montrer ce qui ne va pas de leur point de vue et l'œil de leur viseur pointe l'injustice, l'abandon, les effets néfastes du monde de l'argent et du mépris de la nature et des hommes mais rares sont les enquêtes - et donc les documentaires - sur les grandes structures de production, les grands domaines, la vie de château à la campagne.

En attendant les choses changent et la tendance des films diffusés et proposés au comité de sélection du festival se confirme. Moins de films de dénonciations implacables et pourtant nécessaires, et plus de films montrant des expériences réussies et anciennes qui tendent vers l'optimisme. Lassés de subir, beaucoup de ruraux ont choisi l'engagement sur des voies originales, efficaces et durables. Ces expériences font presque toutes appel à des comportements solidaires et respectueux de la nature et des hommes et les films proposés cette année en compétition semblent tous dire le même message : c'est possible.

17ème édition -  Du 28 au 31 mai 2015

Ville-sur-Yron  (Meurthe-et-Moselle)

Retrouvez le programme 2015 du Festival international du film documentaire sur la ruralité Caméras des Champs : villesuryron.fr

Retrouvez les entretiens filmés des réalisateurs venus au festival à l'adresse : http://camerasdeschamps.univ-lorraine.fr

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...