Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Festival] 17e édition de Caméras des Champs : l'agriculture familiale à l'honneur

BE - Culture & Société
ABONNÉS

En 2015, le festival international du film documentaire sur la ruralité Caméras des Champs fête sa 17e édition qui se déroulera du 28 au 31 mai avec un focus particulier - sous forme de deux soirées spéciales - sur l'agriculture familiale, et ce en lien avec l'année de l'Agriculture Familiale décrétée par les Nations Unies. Pour la partie compétition, 18 films seront proposés autour de sujets actuels qui montreront au public le monde rural sous des aspects variés, parfois méconnus, mais aussi questionneront et inviteront la salle à débattre. Tel est le principe de la manifestation qui souhaite tout autant être citoyenne que vectrice d'images des campagnes françaises et à l'étranger. Regard sur la compétition 2015, reflet d'une société où les enjeux autour des questions rurales ne cessent d'évoluer.

Faut-il encore parler de ruralité ?

Après un long silence sur l'état des campagnes, les sociologues,géographes et statisticiens se penchentdésormaisavec micros et calculettes sur la ruralité. Faut-il d'ailleurs encore utiliser ce terme ? Certains n'hésitent pas à direque,dans notre monde désormais global, il n'y a plus de ruraux, et que tout le monde, par ses modes de consommation, ses modes de penséeetses réseaux, vit dans une culture urbaine, enterrantpar là même un monde rural en voie de fossilisation. Les fractures auraient glissé. La campagne ne s'opposerait plus à la ville et il n'y aurait plus qu'une cassure entre riches des cœurs urbains et nouveaux prolétaires des marges, des périphéries métropolitaines.

Les films que reçoit le festival n'ont jamais, dans leur très grande majorité, opposé le mode de vie des villes à celui des campagnes. Pas plus qu'ils n'ont véritablement montré l'expansion de la culture urbaine en milieu rural, au contraire. Les campagnes n'échappent pas à ces fractures et les dernies rapports montrent que, malgré les changements structurels récents comme l'exode urbain et le gonflement des zones périurbaines, les ruraux demeurent globalement défavorisés.

C'est d'ailleurs ce que les réalisateurs disent dans leurs films. Mais ils poussent leur analyse plus en avant et insistent sur la spécificité des mondes ruraux divers, sur leurs caractères propres, leurs singularités, y compris dans les zones de néo-ruralité. Bien sûr le monde des campagnes n'est pas en marge des évolutions du monde et du « village global ». Il ne l'a jamais été, ni en France, ni ailleurs, y compris dans les continents éloignés. L'histoire nous enseigne que par sa fonction nourricière, ses échanges marchands et ses flux démographiques, la campagne a été liée à la ville de tout temps. A présent ce qui change c'est l'échelle et la vitesse.

Les documentaristes ruralistes sont le baromètre des préoccupations du moment. Certes la tendance demeure de montrer ce qui ne va pas de leur point de vue et l'œil de leur viseur pointe l'injustice, l'abandon, les effets néfastes du monde de l'argent et du mépris de la nature et des hommes mais rares sont les enquêtes - et donc les documentaires - sur les grandes structures de production, les grands domaines, la vie de château à la campagne.

En attendant les choses changent et la tendance des films diffusés et proposés au comité de sélection du festival se confirme. Moins de films de dénonciations implacables et pourtant nécessaires, et plus de films montrant des expériences réussies et anciennes qui tendent vers l'optimisme. Lassés de subir, beaucoup de ruraux ont choisi l'engagement sur des voies originales, efficaces et durables. Ces expériences font presque toutes appel à des comportements solidaires et respectueux de la nature et des hommes et les films proposés cette année en compétition semblent tous dire le même message : c'est possible.

17ème édition -  Du 28 au 31 mai 2015

Ville-sur-Yron  (Meurthe-et-Moselle)

Retrouvez le programme 2015 du Festival international du film documentaire sur la ruralité Caméras des Champs : villesuryron.fr

Retrouvez les entretiens filmés des réalisateurs venus au festival à l'adresse : http://camerasdeschamps.univ-lorraine.fr

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...