Connexion
/ Inscription
Mon espace

Plus de 82% des Français se prononcent contre l’interdiction du diesel

ABONNÉS

Sondage mené par LeLynx.fr auprès de 850 personnes dans la newsletter Mars 2015

D’ici juillet 2016, Anne Hidalgo, Maire de Paris, souhaite interdire la circulation des véhicules polluants, notamment ceux équipés de moteurs diesel, au centre-ville de la capitale. Une mesure qui, si elle se révèle efficace, pourrait s’étendre à d’autres zones géographiques particulièrement polluées.


Une mesure mail accueillie

Alors que le parc automobile français est composé à 59% de véhicules diesel, il est fort à parier que cette résolution ne fera pas que des heureux : 82,6% des sondés ne sont pas favorables à l’interdiction du diesel et ne comprennent pas la politique du gouvernement. « Dans les années 70, l’Etat à inciter à rouler au diesel, à eux désormais de gérer le problème. Tout le monde n’a pas les moyens de s’acheter une nouvelle voiture » commente un sondé.

En tête des préoccupations : l’impact que de telles mesures pourrait avoir sur le budget auto des Français. Beaucoup s’inquiètent de ne pas pouvoir assumer l’achat d’une nouvelle voiture alors que le diesel est un gros émetteur de particules fines polluantes.
Aussi, 6,7% pensent qu’il est nécessaire d’interdire le diesel partout et 10,7% de limiter son interdiction aux centres villes.


D’autres initiatives sont attendues

Parmi les sondés, certains regrettent que d’autres pistes ne soient pas plus explorées pour faire diminuer la pollution de l’air, par exemple :
- diminuer le nombre de camions sur les routes,
- faire baisser le prix de l’essence,
- développer les transports en commun non polluants,…

A noter que l’année 2015 marque un tournant dans le règne du diesel : pour la 1ère fois depuis 2001, la part des ventes des véhicules diesel chute en dessous des 60%.

Accéder à l’intégralité du sondage
http://www.lelynx.fr/assurance-auto/actualites/sondage-interdire-diesel/?utm_source=rp&utm_content=sondagediesel

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...