Connexion
/ Inscription
Mon espace
ABONNÉS

En 2030, le secteur technologique aura-t-il quelque chose à voir avec celui d’aujourd’hui ?

Selon Allianz GI, la technologie va devenir omniprésente au cours de la prochaine décennie ; au-delà de l'informatique, elle va se diffuser dans tous les secteurs industriels et enrichir la vie des consommateurs de manière plus personnelle et plus intime.
« Nous entrons dans les premières phases d'un nouveau cycle qui sera passionnant pour les consommateurs, révolutionnaire pour les entreprises et les industries, et lucratif pour les investisseurs »,explique Sebastian Thomas, Responsable de la recherche pour le secteur technologique américain et gérant de portefeuille chez Allianz GI, qui travaille à San Francisco.

Les 15 années qui viennent de s'écouler ont démontré la puissance « transformatrice » de la technologie :
- seules 361 millions de personnes utilisaient Internet en 2000 et la grande majorité d'entre elles devaient utiliser des systèmes de connexion encombrants et peu fiables. - Amazon enregistrait un chiffre d'affaires de seulement 1 Md$,
- la survie d'Apple faisait encore débat,
- Google et Alibaba n'étaient que des start-ups et
- Mark Zuckerberg, Directeur général de Facebook, était encore au lycée.
Quinze ans plus tard, ces entreprises représentent collectivement une capitalisation boursière de plus de 1 000 Mds€ et génèrent environ 90 Mds€ de flux de trésorerie. Le nombre d'internautes a été multiplié par huit et dépassait les 3 milliards d'individus en 2014.


Sebastian Thomas a identifié de grands thèmes qui devraient dicter les développements technologiques et les investissements associés d'ici 2030 :
- Les architectures informatiques obsolètes sont en train d'être remplacées par des systèmes aux fonctionnalités enrichies, plus facilement accessibles et moins onéreux, grâce à des dispositifs tels que le Cloud Computing centralisé et le Software as a Service (SAS).
La baisse du prix des puces et l'amélioration des capacités fonctionnelles entraînent une explosion des « Objets connectés », domaine dans lequel une forme d’intelligence artificielle est insérée dans des appareils de la vie quotidienne ou des objets personnels, comme les montres et les bijoux.
L'« Internet industriel » : les technologies d'automatisation introduisent des progrès tangibles, comme des systèmes de paiement mieux sécurisés pour les transactions financières des particuliers et des entreprises, des voitures sans chauffeurs et des robots intelligents.
Les groupes technologiques vont attirer de nouveaux types d'investisseurs en adoptant des politiques de rémunération beaucoup plus généreuses.
Et les investisseurs vont se familiariser avec l'appréciation du « risque digital » de chaque entreprise et de son modèle économique.

www.allianzgi.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation