Connexion
/ Inscription
Mon espace

Délais de paiement : l’exemple des microentreprises espagnoles

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Près de 50% des microentreprises paient dans les délais, contre 12% des grandes entreprises et des multinationales.

Solunion, le spécialiste de l’assurance-crédit détenu par Mapfre et Euler Hermes, a analysé les tendances en matière de règlement des fournisseurs par les entreprises espagnoles, à partir de données internes et de l’indice de risque1 2014.

Le délai de paiement moyen (de l’émission de la facture au règlement effectif) est d’environ 99 jours en Espagne contre 46 jours en Europe. Cet écart se retrouve dans les délais de paiement moyens des
- administrations publiques : 154 jours en Espagne contre 58 jours en Europe, soit le plus important retard
- entreprises : 83 jours contre 47 en Europe
- consommateurs : 61 jours contre 34 en Europe

À l’instar du Portugal, de l’Italie et de l’Irlande, l’Espagne est l’un des pays les moins rigoureux au chapitre du règlement des fournisseurs, tandis que l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, la France et le Danemark figurent en tête de classement.

À l’échelle européenne :

- les secteurs les plus touchés par les défauts de paiement sont les services professionnels (4,4%), l’éducation (4,2%) et le bâtiment (4%). Egalement, augmentation des taux de sinistralité dans l’alimentation, les services, l’hôtellerie et la métallurgie.
- les secteurs les moins affectés par les impayés - produits manufacturés 2,3 % - activités de transport et de logistique 2,1% - production et approvisionnement énergétique 2,1%
- Les grandes organisations et les multinationales affichent les délais de paiement moyens les plus longs, en grande partie du fait de leur pouvoir de négociation et des moyens de pression qu’elles peuvent exercer auprès de leurs fournisseurs.
- Les microentreprises et les PME s’acquittent de leurs factures plus rapidement, du fait d’une dimension restreinte de leur département financier et de leur faible pouvoir de négociation contractuelle.

Selon les données de la Confederación Española de la Pequeña y Mediana Empresa (CEPYME), le délai de règlement moyen, qui a diminué au 3ème trimestre 2014, est de :
- 77,1 jours dans les microentreprises
- 81,8 jours dans les petites entreprises
- 84,2 jours dans les entreprises de taille moyenne.

Le moyen de paiement le plus utilisé dans le commerce extérieur est le virement, anticipé (avance de fonds) ou différé (à crédit ). En dépit des avantages procurés par le crédit documentaire (garantie de paiement et accès facilité au financement), il est boudé en raison de son coût élevé.

On observe également une désaffection pour le billet à ordre, la crise ayant amplifié le phénomène. Ce mode de paiement a perdu de son intérêt, tant à titre de garantie de paiement qu’à titre de moyen de financement par le biais de l’escompte bancaire, car la législation en vigueur (loi sur les faillites, recours cambiaires) a modifié ses caractéristiques de recouvrement, le rendant moins avantageux que d’autres moyens de paiement.

Plus d’information :  www.eulerhermes.com  -  www.solunionseguros.com

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
« GO ! Épargne entreprise », une offre d'épargne salariale pour les PME et les ETI

Lancée par le Groupe Henner, Cedrus Partners et Sanso IS, en partenariat avec l'assureur AXA, cette nouvelle offre se distingue par sa transparence et sa simplicité d'utilisation. Elle englobe 3 solutions d'investissement intégrant une composante liée au développement durable. Sans droits d'entrée ni frais de tenue de compte pour les salariés concernés, ce nouveau dispositif d'épargne salariale a pour vocation d'être clé en main pour les entreprises. Voté en première lecture à l'Assemblée en...