Connexion
/ Inscription
Mon espace

Londres confirme sa position de marché de bureaux le plus cher au monde

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Extrait du classement annuel des coûts d’occupation de bureaux dans le monde publié par Cushman & Wakefield

Sur le plan mondial, en 2014, les loyers ont progressé de 7%, soit plus du double de la moyenne annuelle d'environ 3% enregistrée depuis 2010.  De façon générale, les principaux marchés de bureaux ont réaffirmé leur place dans le classement, aux dépens des marchés secondaires. Les entreprises restent prudentes par rapport aux conditions de bail et aux risques géopolitiques.

A Londres, le quartier du West End est pour la 3ème année consécutive, le marché de bureaux le plus cher du monde. Les loyers « prime » du West End ont augmenté de 4,6% en 2014 mais restent 13% inférieurs au pic de 2007.

A New York, Manhattan conserve sa 1ère place du classement régional, suivi de Rio de Janeiro et de Sâo Paolo au Brésil. New York City a continué à enregistrer une solide amélioration du marché de l'emploi, et, comme cela a été le cas pendant toute la période de reprise, une grande partie de l'augmentation des emplois utilisateurs de bureaux est venue des secteurs de la technologie, de la publicité, des médias et de l'information.

Paris reste, derrière Londres et Moscou, le 3ème marché des bureaux le plus cher d’Europe. Toutefois, le loyer prime du quartier central des affaires parisien accuse une légère baisse d’une année sur l’autre, qui tient essentiellement au nombre limité de transactions portant sur des actifs parisiens neufs-restructurés.

Moscou se classe 2ème de la zone EMEA.

En Asie Pacifique, l’activité locative continue à se renforcer, mais à des degrés divers. Avec une demande contenue dans certains principaux marchés de bureaux, et une croissance positive du secteur des services, nous nous attendons à une croissance continue des loyers dans les villes carrefour de la région en 2015.
Après Hong Kong qui se classe 2ème, New Dehli est la seconde ville d'Asie Pacifique la mieux classée au niveau mondial, suivie par Tokyo à la 3ème place. Pékin conserve une solide 4ème place au niveau régional. Manille a enregistré la plus forte augmentation des coûts d'occupation de la région Asie Pacifique. Sao

Accéder à l’intégralité de l’étude via : 
http://www.cushmanwakefield.fr/fr/news/2015/03/osatw-2015/


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation