Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le défi des reconversions des bureaux en hôtel

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Lors d’une conférence organisée Deloitte In Extenso sur le thème « Les tendances de l’hôtellerie. Progresser dans des environnements complexes », Joachim Azan, Président fondateur du Groupe Novaxia, a précisé les défis que représentent une reconversion de bureau en hôtel et a rappelé le contexte du marché :
- 53 millions de m² de bureaux en Ile de France dont 16 millions à Paris
- 740 000 m² sont vacants depuis plus de 4 ans
- 50% des immeubles de bureaux se trouvent en fin de vie (construction de plus 30 ans)

Pionnier de la collecte sur l’investissement direct dans des PME immobilières et hôtelières, le Groupe Novaxia, qui a réalisé depuis sa création plus de 350 M€ d’opérations immobilièresest un acteur spécialisé dans la reconversion de bureaux en hôtels ainsi que dans le domaine de la promotion-rénovation et l’asset management immobilier.
Le Groupe, qui traite une dizaine de projets par an (deal flow de 400 dossiers), a développé des solutions d’investissements innovantes (Novaxia Immo Opportunité par exemple) permettant aux particuliers d’investir dans des actifs hôteliers, à partir d’un ticket d’entrée de 5 000€ et de bénéficier de plus-values potentielles obtenues de la valeur générée par l’opération de promotion (plus-value foncière), puis sur la création du fonds de commerce (plus-value hôtelière).

« Après les logements, les bureaux, les commerces et les plates-formes logistiques, les hôtels sont devenus des actifs de diversification très recherchés et les perspectives à moyen terme demeurent favorables. En effet, l’industrie hôtelière repose sur des fondamentaux solides et fait preuve d’une grande résistance en période de crise », souligne Joachim Azan.

www.novaxia.fr


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
« European Sustainable Infrastructure Debt », investir dans la dette infrastructure

Lancé par NN Investment Partners (NN IP), le fonds NN (L) European Sustainable Infrastructure Debt* vient renforcer la gamme durable de NN IP et répond à la demande croissante d'investissement dans des actifs réels. La dette infrastructure est largement perçue par les investisseurs comme particulièrement attractive car elle offre des rendements convaincants, ajustés au risque, et présente par la même occasion des avantages sociaux, environnementaux et économiques, générés par les principaux...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Placements 2019 : l’immobilier et le non coté privilégiés ?

Une analyse d'Olivier Grenon-Andrieu, Président d'Equance L'année 2018 a été marquée par un net repli des marchés actions. Ce phénomène vient rappeler aux investisseurs à quel point il est utile de diversifier ses placements sur d'autres classes d'actifs, en particulier l'immobilier et le non coté, qui peuvent offrir des rendements élevés et décorrélés des marchés financiers.  Beaucoup d'investisseurs ont eu du mal à faire fructifier leur épargne au cours de l'année passée. En cause : le...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Expatriés, les oubliés de Bercy ?

Tribune d'Olivier Grenon-Andrieu, président d'Equance Alors que les débats animent encore les bancs du Parlement en cette fin d'année, l'un des textes emblématiques du dernier trimestre, le projet de loi de finances 2019 (PLF) a été voté au Sénat en première lecture avant son retour devant l'Assemblé nationale actuellement. Les quelques 2 millions de français établis à l'étranger sont rejoints chaque année par 3% de nouveaux expatriés auxquels il convient d'ajouter environ 500 000 français non...