Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Culture & Société
ABONNÉS

Loi Macron : des franchiseurs témoignent... et les avis sont partagés !

Le projet de loi Macron amène une vraie réflexion de fond et les avis divergent sur ce sujet. Six franchiseurs, de taille et de secteurs d'activités différents, ont souhaité s'exprimer à chaud sur le sujet. Si la plupart aurait tendance à s'affirmer contre la Loi Macron, d'autres estiment que la France est en retard par rapport aux autres pays européens ou que la suppression des clauses de non concurrence et de non affiliation obligeraient les franchiseurs à être meilleurs. 

Que dit la Loi Macron ? « Art. L. 341-2. – Toute clause ayant pour effet, après l’échéance ou la résiliation d’un des contrats mentionnés à l’article L. 341-1, de restreindre la liberté d’exercice de l’activité commerciale de l’exploitant qui a précédemment souscrit ce contrat est réputée non écrite. »

Autrement dit, c’est la fin des clauses contractuelles de non concurrence et de non affiliation.

Les 6 franchiseurs ci-dessous témoignent via :
http://www.infinites.fr/communique/424/loi-macron-des-franchiseurs-temoignent-et-les-avis-sont-partages

- Michel Dol, Directeur Général de Tryba
- Julien Haussy, Fondateur et dirigeant d'Espaces Atypiques
- Sébastien Masure, fondateur et dirigeant de Presse Taux
- Bruno Pain, fondateur et dirigeant de Carrément Fleurs
- Thomas Dangin, master franchiseur associé de RE/MAX
- Alain Boccard, Directeur Marketing d'Axéo Services

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation