Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Point de vue Feux d’artifice des marchés en Europe

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

« Merci monsieur Draghi, merci à la Banque Centrale Européenne .» C’est certainement ce qui vient à l’esprit de tous les investisseurs après un mois de janvier exceptionnel.

Par Roland Fernet, Directeur Général et Nathalie Pelras, Directeur de la Gestion de KBL Richelieu Gestion


En effet, le Stoxx 600 a pulvérisé son plus haut point depuis sept ans après l’annonce d’un « Quantitative Easing » à l’européenne. Cela signifie qu’à partir du mois de mars, la BCE entamera un programme de rachat d’actifs de 1 100 Mds€ d’ici mi 2016. Ce montant colossal va pousser les investisseurs vers les actifs risqués au premier rang desquels se trouvent les actions.
Le mois a donc été historique, puisqu’il s’agit du meilleur mois de janvier depuis 1989. Mais ce qui est également à noter c’est la décorrélation des indices européens par rapport aux indices américains qui se sont inscrits en baisse sur le mois. L’écart est de près de 10 points, le Dow Jones reculant de 3,6% et le Stoxx 600 progressant de 7,3%.
Il faut préciser que la forte appréciation du dollar initiée au cours du 2ème semestre 2014, et qui s’est poursuivie au début de l’année, a rendu les actions européennes très attractives pour les investisseurs outre-Atlantique. On peut ajouter que les perspectives de progression des résultats et donc des cours sont désormais plus favorables à l’Europe.

Pour rester dans le domaine des devises, janvier a aussi été le mois de la décision surprise de la Banque Nationale Suisse de mettre fin au niveau plancher de 1,20 qui liait sa devise à l’euro, entrainant une hausse du franc suisse de plus de 20% dans la journée mais une baisse du marché boursier suisse, les sociétés exportatrices se trouvant immédiatement handicapées par rapport à leurs concurrentes européennes. On le constate, si l’euphorie boursière en a réjoui plus d’un, la volatilité est restée bien présente et surtout historique sur certaines devises.

Si une correction n’est pas à exclure dans les semaines qui viennent avec les problèmes de la Grèce et de l’Ukraine, celle-ci devrait être de faible ampleur, la bulle sur les marchés actions européenne n’ayant qu’à peine commencée à gonfler et étant pleinement justifiée par les rendements de ces actifs.

www.kblrichelieu.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...