Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le marché de l'immobilier d'entreprise annecien est en retrait sur l’année 2014

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

L’agglomération annecienne et la Haute-Savoie sont cependant moins impactées par le ralentissement que d’autres régions françaises. Ainsi, la performance du marché reste honorable.

1/ Le marché des bureaux

L’année 2014 a été fortement marquée par l’absence de grandes transactions et par la stabilité des prix. De ce fait, les ventes et les locations accusent un net recul par rapport à l’année dernière.
La demande placée est passée de 34 142 m² à 24 170 m², soit une baisse de 29,2%. 
Le stock progresse de 10% sur un an et passe pour la 1ère fois la barre des 40 000 m². Plusieurs facteurs expliquent ce bond :

- L’arrivé en stock de locaux anciens quittés par leurs occupants souhaitant des locaux plus récents.
- Le ralentissement de la demande placée et l’absence de grandes transactions significatives (> 1000 m²)


2/ Le marché des locaux d’activité

Contrairement au stock des bureaux, le stock des locaux d’activité et entrepôts atteint son plus bas niveau depuis 5 ans et a connu un recul historique de 22,7% en un an. Des actifs significatifs ont en effet été loués ou vendus au 1er semestre 2014 (à peu près 18 000 m² sur 6 opérations) ce qui a fortement impacté le stock.
La demande placée recule de 14% sur un an mais le marché de l’existant a bien résisté avec 58 400 m² placés, contre 48 685 m² en 2013, soit une progression de près de 20%. C’est le marché des constructions clés en mains et des comptes propres qui a été touché avec très peu de nouvelles opérations.

www.axite.fr www.cbre.fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation