Connexion
/ Inscription
Mon espace

Marché Immobilier : bilan 2014 et perspectives 2015

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Lors de la conférence de presse annuelle, Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier, a présenté l’analyse des marchés immobiliers et ses perspectives pour 2015.


Bilan 2014

1/ Le marché résidentiel a poursuivi sa baisse

- Dans le neuf, pour la première fois depuis 1997, moins de 300 000 logements ont été construits (297 000), soit un repli de 10% sur un an et de 35% depuis 2007. Cette baisse est renforcée sur le segment de l’accession, avec  -15% en 2014 et -48% entre 2007 et 2014.
- Dans l’ancien, les transactions affichent en 2014 une baisse de 2%, soit 705 000, très en-deçà (-14%) des niveaux d’avant-crise (820 000).

Pourtant, les conditions de taux n’ont jamais été aussi favorables à l’acquisition de logement. Les taux ont poursuivi leur baisse pour s’établir à un niveau moyen de 2,36% à la fin de l’année 2014, du jamais vu depuis 70 ans. Le montant des crédits à l’habitat a atteint 119 Mds€ en 2014, en baisse annuelle de 8%, à des niveaux proches des plus bas enregistrés en 2009 et 2012.
Cette baisse des taux a accompagné un recul à un niveau modéré des prix dans l’ancien en 2014, compris entre 0 et 2,5% en Ile-de-France et dans les métropoles régionales, plus accentué sur le marché secondaire avec de fortes disparités régionales.

En réalité, comme le souligne Bruno Deletré, « cette diminution des prix est plus significative si l’on prend en compte la somme totale (capital + intérêts) qu’acquittent les acquéreurs. Sur une période de 3 ans (fin 2011 à fin 2014) un logement dont le prix aurait baissé de 2% et financé dans sa totalité sur 18 ans, revient au global 12,5% moins cher du fait de la chute des intérêts d’emprunt. »


2/ Marchés de bureaux

La baisse des loyers s’est poursuivie, alors même que le marché de l’investissement en immobilier d’entreprise affiche une santé impressionnante :
- Les loyers réels continuent à baisser avec des écarts importants entre loyers réels et loyers faciaux pouvant aller jusqu’à -30% à La Défense.
- La hausse de 50% de l’investissement en immobilier d’entreprise (22,5 Mds€) est portée par une abondance de liquidités à placer et une prime de risque immobilier (par rapport au rendement des Emprunts d’Etat) qui bondit pour les produits core : 283 points de base fin 2014 à comparer à 76 points de base en moyenne en 2008.


Perspectives 2015

Les taux d’intérêt devraient rester bas et permettre un redémarrage progressif des volumes :

- 320 000 logements neufs devraient être construits en 2015 (+8%), hausse essentiellement portée par la reprise du marché de l’accession. En parallèle, le volume attendu de transactions dans l’ancien est de l’ordre de 740 000 unités (+5%). Les évolutions de prix  devraient rester identiques à celles observées en 2014 : en moyenne stables dans le neuf et en baisse modérée dans l’ancien, mais avec des disparités territoriales qui demeureront fortes.

- Immobilier d’entreprise : l’investissement devrait poursuivre sa progression, avec 24 Mds€ d’investissements attendus (+7%).

http://www.creditfoncier.fr/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Baisse de 30% du nombre de PTZ accordés en 2018 et diminution de leur montant de 10%

Analyse de Vousfinancer, 3ème réseau national de courtage en crédit.  Après le recentrage du prêt à taux zéro en 2018, sans surprise, Vousfinancer constate une baisse d'un tiers du nombre de bénéficiaires et une diminution de 10% des montants accordés avec un impact plus fort dans le neuf que dans l'ancien. L'objectif du gouvernement de baisser le coût des aides au logement devrait donc être atteint, au détriment des primo-accédants qui sont les premiers à pâtir de la hausse des prix… 1/ Pour...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Apicap vise les 2 milliards d’euros d’actifs investis

Un quadruplement du montant des actifs investis : tel est l'objectif d'Apicap à l'horizon 2024. Avec l'immobilier comme principal vecteur de croissance. Sous la houlette de son nouveau président, Alain Esnault (voir sa biographie au pied de cet article), Apicap a présenté ses  lignes de force et ses ambitions. On parle ici d'une société de gestion indépendante, spécialisée dans le circuit court du capital investissement (capital développement et capital transmission) et en immobilier...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...