Connexion
/ Inscription
Mon espace

Dégradation de la note souveraine de la France.

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

« Cette nouvelle dégradation était annoncée et inéluctable. Au-delà de ce constat, elle peut exercer une saine pression sur le gouvernement », commente Eric Delannoy, spécialiste du secteur bancaire et Vice-président de weave, cabinet de conseil en stratégie opérationnelle. Il nous livre son analyse.

Après Standard & Poor’s en début d’année, l’agence de notation Moody’s dégrade sa notation vis-à-vis de la santé financière de l’Etat français. Parties prenantes clés dans les crises systémiques qui touchent actuellement l’Europe, les agences de notations reviennent sur le devant de la scène.

En l’état, cette nouvelle dégradation ne devrait rien changer : la situation de la France est connue, avec un plan de réformes réaffirmé. L’influence sur les taux de refinancement de la France devrait être limitée car aujourd’hui la dette française bénéficie d’un effet d’aubaine par rapport aux autres pays européens plus dégradés...

Par ailleurs, l’anticipation du marché s’est malheureusement déjà opérée suite à la première dégradation par Standard & Poor’s. Cette dégradation fait d’ailleurs échos aux inquiétudes exprimées par les autorités allemandes sur l’ambition des réformes françaises. Cette nouvelle dégradation était annoncée et inéluctable compte tenu du temps nécessaire pour pouvoir ressentir les effets des réformes structurelles au niveau économique. En ce sens, elle peut même servir de leitmotiv et ainsi opérer une saine pression sur le gouvernement.

Le véritable risque réside dans l’appropriation de cette nouvelle par les marchés qui verraient là une opportunité pour spéculer sur des rumeurs de dégradations qui n’ont pas lieu d’être.

Bref ! Un non événement sauf si certains ont un intérêt à en faire un enjeu spéculatif voire politique....

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...