Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le marché européen des cessions de portefeuilles de créances devrait franchir 100 Mds€ en 2015

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Les transactions engagées aujourd’hui s’élevant déjà à 40 Mds€, elles devraient atteindre 100 Mds€ en 2015, soit un bond de 27 Mds€ en un an.


Autres résultats de l'enquête trimestrielle PwC sur le marché des cessions de créances en Europe menée par les équipes « Portfolio Advisory Group ».

En 2014, les transactions ont été dominées par le segment des prêts immobiliers commerciaux, qui représentent plus de la moitié du volume total, pour une valeur faciale de 49 Mds€, contre 18 en 2013. À la 2ème place, les créances hypothécaires relatives aux particuliers atteignent pratiquement 20 Mds€, soit le double de l’an dernier.

Les marchés britannique, irlandais et espagnol ont été les plus actifs : les banques basées dans ces trois pays ont représenté plus de 75% des transactions. L’étude montre que les banques détiennent encore plus de 2 000 Mds€ de crédits non « core ». Si elles peuvent en refinancer une grande partie dans le cadre normal de leurs activités, une quantité non négligeable de ces créances devra à terme être cédée. Même avec les volumes actuels de transaction, le marché des portefeuilles de créances devrait donc rester florissant pour de nombreuses années.

Selon Hervé Demoy, associé PwC : « L’observation de la répartition géographique actuelle des transactions nous permet de prédire les marchés qui devraient être les plus actifs à court et moyen terme. L’Irlande, l’Espagne et le Royaume-Uni devraient rester très actifs cette année mais il est probable que la croissance viendra de certains pays comme l’Italie, les Pays-Bas ou encore les pays d’Europe centrale et d’Europe de l’Est où un nombre important de portefeuilles sont actuellement en cours de cession. Ces derniers représentaient moins de 10% du volume des transactions en 2014 (9 Mds€) et nous nous attendons à voir ce volume doubler de taille en 2015, pour atteindre environ 20 Mds€. Le marché reste dominé par les grands investisseurs financiers, qui sont tous fortement impliqués dans ces transactions et investissent également dans des plateformes de recouvrement. De nombreux investisseurs se tournent vers les pays européens émergents afin d’échapper à la forte concurrence qui règne sur les marchés britannique, irlandais ou espagnol. »

www.pwc.com/structure

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...