Connexion
/ Inscription
Mon espace

Massacre d'éléphants au Cameroun : retour des braconniers dans le parc national de Boubandjida

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Après trois années d'accalmie relative, les braconniers sont de retour depuis une dizaine de jours dans le parc national de Boubandjida, au nord-est du pays, où ils avaient abattu plusieurs centaines d'éléphants en un mois et demi début 2012.

Observés à plusieurs reprises, ces hommes en armes montés à cheval sillonnent la région nord est du parc de Boubandjida, proche des frontières tchadienne et centrafricaine. Neuf d'entre eux, accompagnés d'une vingtaine de chevaux y auraient été repérés et 10 carcasses d'éléphants dont ont été extraites les défenses en ivoire ont d'ores et déjà été localisées.

Le journal camerounais L'œil du Sahel du 22 janvier se fait également l'écho du retour à Boubandjida de ceux que l'on nomme « les cavaliers ».

Aujourd'hui, IFAW questionne l'utilité des plans d'urgence mis en place suite au massacre de 2012.

Le 20 juillet dernier, France 2 a diffusé La guerre de l'ivoire, reportage de Jean Sébastien Desbordes et Matthieu Martin sur le massacre des éléphants de Boubandjida et le trafic de l'ivoire.

Dans son rapport la Nature du crime, préfacé par Nicolas Hulot, Envoyé spécial du Président de la République pour la protection de la planète et Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères, IFAW rappelle que le braconnage des espèces protégées et le commerce illicite de leurs parties est une criminalité  liée à la violence, au radicalisme, au terrorisme mais aussi au crime organisé, à la corruption et à la fraude.

Pour en savoir plus : http://www.ifaw.org/france/actualites/cameroun-plus-de

Lire la suite...


Articles en relation