Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le capital investissement ouvre la voie à une forte exposition aux actifs alternatifs

BE - Culture & Société
ABONNÉS

- La quasi-totalité des investisseurs (LPs) anticipent désormais des rendements annuels nets du capital investissement supérieurs à 11% au cours des 3 à 5 prochaines années

- Les deux cinquièmes des investisseurs en capital investissement augmenteront leur allocation cible sur cette classe d'actifs l'an prochain

- Les LPs continuent d'accroître leur exposition aux fonds de capital investissement focalisés sur les « actifs immobiliers »

- Trois investisseurs en capital investissement sur cinq sont favorables à une plus grande représentation des femmes au sein des équipes de gestion (GPs)


Selon le dernier
Baromètre mondial du capital investissement de Coller Capital, l'exposition accrue des investisseurs aux actifs alternatifs est expliquée par l’attrait croissant exercé par le capital investissement : 2 LPs sur 5 envisageant d’augmenter leur allocation en faveur de cette classe d'actifs au cours des douze prochains mois. Toutefois, bien qu'un tiers des investisseurs déclarent qu'ils augmenteront également leur allocation en actifs immobiliers, la même proportion prévoit de réduire leur allocation en fonds spéculatifs (séparément, près des deux tiers des LPs déclarent qu'ils s'attendent à ce que les grands investisseurs en capital investissement réexaminent leur exposition aux fonds spéculatifs suite à la décision de Calpers de sortir de cette classe d'actifs).

Les attentes en matière de rendement, qui continuent de se renforcer, expliquent la popularité du capital investissement auprès des investisseurs. 93% des LPs prévoient désormais que leurs portefeuilles de capital investissement produiront des rendements annuels nets supérieurs à 11% sur un horizon de 3 à 5 ans (contre 81% il y a 2 ans). Un quart des LPs anticipent des rendements nets supérieurs à 16%.
« Dans le contexte actuel de faible rendement, il est impressionnant d'observer une telle proportion d'investisseurs en capital investissement qui anticipent des rendements annuels nets supérieurs à 11% », déclare Jeremy Coller, CIO de Coller Capital, « et les LPS évoquent même des rendements potentiels encore plus élevés. Ils estiment en effet que ces rendements pourraient s'accroître encore davantage sous l'effet de l'amélioration des compétences opérationnelles des équipes de gestion et de la création de fonds plus spécialisés ».
« Dans l'environnement actuel, les investisseurs continuent d'accroitre leur exposition à la dette privée ainsi qu'aux actifs réels, à la recherche de rendement », ajoute François Aguerre, Associé de Coller Capital. « La performance en hausse du capital investissement n'en est que plus remarquable, liée notamment aux nombreuses cessions et aux investissements d'après la crise. »


Centres d'intérêt des LPs

Les investisseurs donnent ici plusieurs indices concernant les opportunités à venir de leur point de vue.

Les économies émergentes demeurent un impératif stratégique : 15 à 20% des LPs prévoient de commencer à investir ou accroître leurs engagements en capital investissement en Chine, à Hong Kong, à Taiwan et en Asie du sud-est. L'autre région privilégiée est l'Amérique latine, dans laquelle un LP sur sept prévoit de s'engager ou d'accroître ses engagements. L'Inde est la région qui suscite le plus d'incertitudes auprès des investisseurs : la proportion de LPs envisageant d'accroître leurs engagements dans le sous-continent est la même que celle des LPS qui prévoient de la réduire (8%).

L'intérêt des LPs pour les fonds prenant des participations minoritaires dans des sociétés privées ne devrait pas fléchir. Ces fonds sont déjà investis par la moitié des investisseurs, et 13% de LPs supplémentaires déclarent envisager ce type d'exposition à l'avenir. Les investisseurs se tourneront également vers les GPs affichant de solides compétences en matière de stratégies buy-and-build, les deux tiers des LPs estimant que ce type de placement surperformera les autres investissements d'acquisition au cours des 3 à 5 prochaines années.

L'investissement axé sur les « actifs immobiliers » fait également l'objet d'un intérêt croissant. Les deux tiers des LPs exposent déjà leurs portefeuilles de capital investissement aux fonds axés sur l'énergie, la moitié aux actifs immobiliers, et entre un quart et un tiers des LPs investissent dans des fonds axés sur l'exploitation minière, le transport maritime, l'industrie du bois et les terres agricoles. Le Baromètre indique que ces secteurs attireront de nouveaux investisseurs au cours des trois prochaines années.

Les placements en titres de créance constituent un autre axe d'investissement : un tiers des LPs se disent prêts à accroître leur exposition au crédit au cours des 12 prochains mois. La position relativement affaiblie des banques sur les marchés du crédit est illustrée par l'opinion des LPs concernant les futures sources de financement des emprunts pour les opérations de rachat : un peu plus du tiers des investisseurs prévoient que les banques assumeront une part plus importante des dettes liées aux rachats au cours des trois prochaines années, contre près des deux tiers qui anticipent une plus grande part pour les obligations structurées adossées à des emprunts (CLO) et les obligations à haut rendement.

La tendance en faveur d'un investissement plus direct de la part des LPs (investissements « propriétaires » dans des entreprises privées et co-investissements aux côtés des GPs) se poursuivra. Actuellement, 45% des LPs ne disposent pas d’investissements directs en capital investissement ou possèdent une exposition « directe » inférieure à un dixième de leur portefeuille, mais seul un LP sur cinq prévoit d'être dans la même situation d'ici cinq ans.



Diversité des sexes au sein des sociétés de capital investissement

88% des investisseurs en capital investissement (dont la plupart sont des hommes) estiment qu'une plus grande proportion de femmes occupant des postes de responsabilité au sein des GPs aurait peu d'impact direct sur les rendements de ces placements. En revanche, trois LPs sur cinq estiment qu'une plus grande représentation des femmes serait globalement bénéfiquepour les sociétés de capital investissement. Environ 70% de ces investisseurs déclarent qu'une plus grande diversité des sexes aux postes à responsabilité se traduit par une meilleure qualité des équipes et une plus forte dynamique de groupe au sein des sociétés de capital investissement ; et environ 40% d'entre eux pensent que cette diversité est bénéfique en termes de gouvernance, de relations avec les investisseurs et de gestion des risques au sein des GPs.

 

Fonds de pension à cotisations définies

Des initiatives sont actuellement engagées en vue de résoudre les problèmes associés aux régimes de retraite à cotisations définies investissant dans le capital investissement. 88% des LPs pense que ces initiatives aboutiront et que ces régimes de retraite investiront dans le capital investissement au cours des cinq prochaines années. Toutefois, 70% estiment que les régimes de retraite à cotisations définies resteront une source mineure de capitaux pour le secteur.

 

Autres conclusions du Baromètre

L’édition hivernale 2014/15 du Baromètre révèle également les projets et opinions des investisseurs sur les sujets :
- Cycle économique et risque de déflation dans la zone euro
- Environnement de sortie du capital investissement
- Utilisation de la dette par les GPs
- Recrutement et échelles de rémunération des LPs
- Capital-risque et innovation en phase d'amorçage
- Ambitions des GPs chinois
- Compréhension, par les LPs, du secteur dans le contexte d’après crise
- Conséquences de la réglementation sur les rendements du capital investissement

http://french.collercapital.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
L’éducation financière des Français est insuffisante

Une étude de Legg Mason réalisée d'après un sondage mondial montre que les épargnants français gagnent en confiance et en appétit pour le risque, mais qu'ils doivent progresser en matière de formation financière. Impréparation notoire La sixième édition de l'étude annuelle Global Investment Survey de Legg Mason confirme le profil traditionnellement prudent des investisseurs français et leur préférence pour les marchés domestique et européen. « Elle révèle, toutefois, un regain d'optimisme en...

BE - Culture & Société
ABONNES
Orpi Lorraine et la Fondation Abbé Pierre : déjà 20 600€ collectés

Le groupement Orpi Lorraine a dressé, à Metz, le bilan d'une 1ère année de partenariat avec la Fondation Abbé Pierre dans le Grand Est. A cette occasion, Orpi a remis à la Fondation un chèque de 20 600€ correspondant au montant collecté par les 23 agences du GIE Lorraine tout au long de l'année. Retour sur ce partenariat engagé en faveur de l'accès au logement pour les plus défavorisés.  Une transaction, un don pour la Fondation Orpi Lorraine est le premier groupement à s'être engagé auprès...