Connexion
/ Inscription
Mon espace

Pour quelles missions les DAF sont-ils prêts à recruter des managers de transition ?

BE - Culture & Société
ABONNÉS

L’enjeu majeur des entreprises en 2015 – quels que soient leurs taille ou secteur d’activité – est la compétitivité. Le management de transition apporte toute la flexibilité et l’expertise nécessaire à cette recherche de compétitivité accrue.

Une étude exclusive de Robert Half Management Resources, spécialisé dans la mise à disposition de d’experts pour la gestion de projets, révèle pour quels types d’expertise les DAF (Directeurs Administratifs et Financiers) seraient prêts à recruter des managers de transition en 2015.

38,5% des directeurs financiers déclarent qu’ils recruteront en 2015 des managers de transition spécialistes de la gestion des risques

Les PME comme les grands groupes font aujourd’hui appel à des managers de transition pour amorcer une phase de changement : lancement et coordination d’un projet stratégique ou amélioration de la performance. Le management de transition permet l’accès à des cadres-experts immédiatement opérationnels, souvent surdimensionnés, spécialistes de la conduite du changement. Et cela, les DAF en ont pleinement conscience, comme le prouvent les résultats de cette enquête. C’est notamment dans la gestion des risques que 38,5% des directeurs financiers souhaitent recruter en 2015 des managers de transition. 

Ensuite, les DAF recherchent des experts de :
-   la réglementation financière : 25%
-   l’optimisation de la performance de l'entreprise : ex-aequo avec 25%
-   la conformité et de la gouvernance : 19%
-   systèmes d’information : 18,5%



Quand faut-il faire appel à un manager de transition ?

Lorsqu’une entreprise doit faire face à des enjeux majeurs (expansion rapide de ses activités, redressement fiscal ou mise en place d’un système d’information), ses équipes sont confrontées de manière soudaine à une augmentation de leur charge de travail. Il est alors nécessaire de faire appel à des professionnels compétents et expérimentés pour accompagner ces changements. Ces managers de transition apportent toute leur expertise aux entreprises durant ces phases qui peuvent être parfois critiques.

Quelques clés pour être assuré de bénéficier de tous les avantages du management de transition et mettre à profit le potentiel du manager :

Bien évaluer le périmètre d’action du futur manager de transition : avant de recruter un manager de transition, il faut évaluer le périmètre et les exigences du projet, les risques et obstacles potentiels. Cette étape permet d’identifier et de définir les expertises et compétences recherchées.

Une relation réussie : une fois le manager recruté, préparer son arrivée est une étape primordiale pour démarrer la collaboration sur des bases optimales et instaurer d’emblée une relation de confiance qui contribuera au succès du projet. Pour cela, le plus simple est d’établir une liste de question

Le lancement de la mission : pour réussir le projet dans les meilleures conditions, il est important d'intégrer le manager de transition au sein de l'entreprise dès le début à travers des réunions au cours desquelles lui sera présenté le projet dans sa globalité. Il pourra également participer à la définition claire des objectifs à atteindre pour se sentir totalement investi dans sa mission.

Pour Karine Doukhan, Director de Robert Half Management Resources : « Le recours à un manager de transition est une réponse immédiate à une problématique donnée comme un plan de licenciement à éviter ou le lancement d’une nouvelle activité. Cet expert, sans passé, ni avenir au sein de la structure, a l’avantage d’être immédiatement disponible et opérationnel pour répondre à une mission clairement définie notamment dans le temps. Si de nombreux DAF sont prêts à recruter un manager de transition en 2015, c’est qu’il est un atout à forte valeur ajoutée qui peut permettre à leur entreprise de faire la différence ».


Voir la vidéo « Management de transition : pourquoi y faire appel ? »
https://www.youtube.com/watch?v=GHHsJUuLpUI&feature=youtu.be

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...