Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Point de vue] Evasion fiscale Luxleaks 2 : l'inaction coupable du Parlement Européen

BE - Culture & Société
ABONNÉS

L’industrie fiscale du Luxembourg est dequips quelsques jours l’objet d’une seconde série de révélations. Elles mettent cette fois en lumière le rôle déterminant de certains grands cabinets de conseil en tant que chevilles ouvrières de l’optimisation fiscale. Les écologistes lancent un ultime appel à soutenir la création d’une commission d’enquête parlementaire sur l’ensemble des tax ruling et autres mesures de dumping fiscal.

Une Commission d'enquête assurerait, entre autres, une meilleure transparence et une collaboration constructive avec les services de la concurrence de la Commission européenne qui mènent actuellement des enquêtes sur un nombre restreint de cas et, évidemment, selon leur angle spécifique de compétence. Une Commission d'enquête peut se pencher sur les infractions au droit communautaire de la part d'États membres et vérifier si la Commission a effectivement veillé au respect des Traités. Elle peut également faire des recommandations et proposer des principes directeurs pour toute action législative. La concurrence fiscale agressive, notamment, des Pays-Bas, du Luxembourg, de l'Irlande ou de l'Autriche est une atteinte au principe de "coopération loyale" inscrit dans les Traités.

Pour Eva JOLY, députée européenne Vert/ALE, membre de la commission affaires économiques et monétaires :

« Les acteurs de ce hold up géant se font plus nombreux et la pression s’accentue sur les responsables politiques trop tentés de ne pas agir. Aujourd’hui, ce sont les mêmes cabinets d’audit à qui la Commission européenne passe régulièrement commande qui se retrouvent au cœur du scandale.

Ce nouvel acte met un peu plus en scène tous ceux qui comme Jean-Claude Juncker ont participé, ou tout au moins soutenu, des pratiques qui ont mis l’Europe et ses citoyens à genoux. Le nouveau président de la Commission européenne est une nouvelle fois rappelé à ses responsabilités : il doit agir ou partir.

Le rôle des parlementaires est a minima de maintenir la pression sur ceux qui ont le pouvoir d’agir. Alors, à chaque fois que le Parlement Européen refuse de jouer son rôle, c’est l’idée européenne qui est abimée. Et en fermant la porte à la commission d’enquête que les écologistes proposent, le S&D de Gianni Pittella, le PPE de Manfred Weber et l’ALDE de Guy Verhofstadt font le pari du pire. Ils font le pari du pourrissement de la situation. Tout ça pour protéger quoi et qui?

L’outil n’est pas parfait mais il est le meilleur outil que le Parlement ait à sa disposition pour faire la lumière sur les responsabilités de chacun dans l’ensemble des pays qui ont fait du racolage fiscal une industrie de pointe. 

Alors nous saluons la bonne volonté d’un certain nombre de parlementaires, socialistes notamment, qui ont déjà signé la demande de commission d’enquête. Ils sont l’honneur de leurs familles politiques.

Le sursaut est nécessaire. À défaut, c’est le Parlement Européen qui risque de devenir le Guignol de cette mauvaise pièce de théâtre. »

La campagne des écologistes contre le dumping fiscal : http://act-or-go.eu/fr

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...