Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le Conseil Constitutionnel censure l’application rétroactive de la contribution aux dividendes…

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

… et intérêts perçus en 2011 et soumis au prélèvement forfaitaire libératoire.

Explications de l’équipe fiscale Mayer Brown, cabinet d'avocat international, spécialiste d’opérations de croissance externe, de restructuration et de financement.


1/ La décision du Conseil Constitutionnel

A titre de rappel, le législateur a institué à la fin de l’année 2011 une contribution exceptionnelle sur les hauts revenus (dont le taux varie entre 3 et 4% selon le niveau de revenu et la situation du foyer fiscal), applicable à l’ensemble des gains et produits réalisés depuis le 1er janvier 2011 par les contribuables dont le revenu fiscal de référence pour 2011 était supérieur à 250 000€ (ou à 500 000€ pour les couples).
Hors, en 2011, les revenus de capitaux mobiliers (dividendes et intérêts) pouvaient encore être soumis à un prélèvement forfaitaire libératoire (applicable sur option), supposé libérer le contribuable de toute imposition au titre de ces revenus.
A la fin de l’année 2011, les revenus soumis au prélèvement forfaitaire libératoire au cours de l’année 2011 ont pourtant été assujettis, dans les mêmes conditions que les autres revenus, à la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus.
Dans sa décision du 5 décembre, le Conseil Constitutionnel a condamné l’application rétroactive de la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus aux revenus de capitaux mobiliers perçus au cours de l’année 2011 et soumis (sur option de leur bénéficiaire) au prélèvement forfaitaire libératoire, jugeant que cette application remettait en cause le caractère libératoire des prélèvements acquittés.


2/  Délai de réclamation

Par conséquent, les contribuables ayant été soumis à la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus à raison de dividendes et intérêts perçus en 2011, pour lesquels ils avaient opté pour le prélèvement forfaitaire libératoire, ont jusqu’au 31 décembre 2014 pour déposer une réclamation afin de contester l’application de la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus à ces revenus.


3/ Autres revenus potentiellement concernés

Outre les revenus de capitaux mobiliers, expressément visés par la décision, cette décision pourrait trouver à s’appliquer aux plus-values immobilières réalisées en 2011, dans la mesure où celles-ci ont également été imposées au cours de l’année de leur réalisation (taux forfaitaire de 19%), contrairement aux autres revenus pour lesquels le fait générateur d’imposition est en principe fixé au 31 décembre de l’année de leur perception

http://www.mayerbrown.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
+ 4,5 % en un mois pour notre sélection diversifiée

Entre le 7 février et le 6 mars, notre sélection de supports d'investissement diversifiée s'est octroyée 4,5 %. Un beau score en ligne avec la poursuite du rebond des indices boursiers depuis la fin de l'année dernière. Un potentiel de 64,3 % pour une de nos valeurs Au cours des quatre semaines écoulées, huit lignes sur dix se sont mises en évidence, à commencer par Spie (+ 13,8 %) et SII (+ 11,2 %). Saint-Gobain fait encore du surplace, en dépit de la politique de repositionnement ambitieuse...