Connexion
/ Inscription
Mon espace

Pays émergents, nouveaux eldorados des expatriés

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Le complément d’enquête réalisé par HSBC dans le cadre de son étude mondiale, Expat Explorer, publiée en octobre 2014, montre sans aucune ambiguïté qu’avec le développement des pays émergents, la demande d’expatriés hautement qualifiés est en constante augmentation dans ces pays.

- Au Brésil, 37% des répondants expatriés sont partis vivre à l’étranger parce qu'ils y ont été envoyés par leur entreprise - comparé à la moyenne mondiale de 13%.

- En Turquie, 29%

- En Inde, 26%

- En Chine, 24%

- Au Mexique, 24% 

L’attrait croissant vers les pays émergents va de pair avec le rééquilibrage de l'économie mondiale. HSBC prévoit que d'ici 2050, 19 des 30 plus grandes économies seront issues de pays considérés aujourd’hui comme « émergents ». Ainsi, les pays émergents sont de plus en plus attrayants pour les expatriés et les entreprises. De par leur croissance, ces pays connaissent à la fois industrialisation et développement d’infrastructures, attirant ainsi un nombre croissant d'expatriés hautement qualifiés. En outre, ces destinations offrent un grand nombre d'avantages notamment d’un point de vue financier et en termes de qualité de vie.

Dean Blackburn, Directeur de HSBC Expat, commente : « L’économie mondiale connaissant un ré-équilibrage vers les marchés émergents, les schémas de mobilité des expatriés suivent également cette tendance. Les pays d'Asie et du Moyen-Orient attirent un nombre croissant d'expatriés à la recherche de revenus plus élevés et d’une amélioration favorable de leur économie personnelle. »


Focus sur les ingénieurs hautement qualifiés répondant aux besoins d’infrastructures en Asie et au Moyen Orient

1/ L’urbanisation de l’Asie façonne les flux de mobilité des expatriés : 
En Chine et en Inde - où l'émergence d'une classe moyenne et l'urbanisation génèrent des investissements très importants dans des projets d'infrastructure - le nombre d'expatriés travaillant dans le secteur du BTP et de l'ingénierie est plus important qu’ailleurs. L'étude HSBC Expat Explorer révèle que 19% des expatriés en Inde et 17% en Chine sont employés dans ces secteurs, par rapport à une moyenne mondiale de 9%.

2/ Au Moyen Orient, tous les projets liés à l’infrastructure et au BTP sont en plein essor
- 25% des expatriés en Arabie Saoudite et Oman, 23% au Qatar et 15% aux Émirats Arabes Unis sont employés dans le secteur de la construction et de l'ingénierie - par rapport à la moyenne mondiale de 9%.
- 27% des expatriés au Qatar et 24% en Arabie Saoudite y ont déménagés parce que ces pays recrutaient activement des professionnels ayant ces compétences spécifiques, par rapport à une moyenne mondiale de 12% seulement.
- La demande d'expertise dans le BTP fait grimper les salaires : 86% des expatriés au Qatar et 71% des expatriés en Arabie Saoudite déclarent qu'ils gagnent plus dans leur pays d'accueil que dans leur pays d’origine (par rapport à une moyenne mondiale de 53%).

Accéder à l’intégralité de l’enquête : http://www.expatexplorer.hsbc.com/

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation